Tours Agglo

21 millions d'euros pour construire une résidence séniors à Joué-lès-Tours

Les locataires pourront s'y installer fin 2020.

Si vous prenez le tram du côté de la mairie de Joué-lès-Tours, vous avez sans doute remarqué le grand terrain vide tout près de la station de l'Hôtel de Ville... Avant, ici, c'était l'Ehpad Debrou transféré dans de nouveaux locaux depuis deux ans. Ses bâtiments ont été détruits entre avril et octobre afin de nettoyer le terrain en prévision de la construction d'une résidence séniors gérée par la société Domitys...

Ce jeudi, le chantier a été officiellement lancé. D'ici fin 2020, 118 logements vont sortir de terre soit 5 600m² habitables (des studios, des deux pièces et des 3 pièces). L'ensemble des appartements a été pensé pour des personnes âgées avec de grandes salles de bain, des volets roulants électriques, des balcons partout, une isolation thermique renforcée... et des services (ménage, salle de gym, piscine, espace beauté dans des locaux de plus de 1 000m²) pour des loyers autour de 1 000€ par mois (1 600€ pour les plus élevés). De nombreuses personnes se sont déjà signalées pour emménager sur place, à 20m du tram, 100m des commerces...

27 autres logements (construits par Marignan) seront construits à proximité, et eux aussi ont suscité beaucoup d'intérêt car, comme l'a rappelé le maire de Joué-lès-Tours, cet espace de 8 600m² est le seul à pouvoir accueillir des logements neufs sur la partie Sud de la ligne de tramway, de la gare de Tours à Jean Monnet (la seule autre opération annoncée pour l'instant est celle du haut de la Rue Nationale de Tours... quand elle débutera).

Le coût total de l'opération à été chiffré à 21 millions d'euros selon Jean-Dominique Fagniot de Domitys... Un parc arboré complète le dispositif, et un mail piétonnier fera la liaison entre le tram, le Boulevard Gambetta et le Temps Machine pour mieux mettre en valeur la salle de concert dédiée aux musiques actuelles dont l'accès est aujourd'hui un peu plus ambigu quand on vient en transports en commun. Dans deux ans, il se fera donc via une sorte de promenade et sans détour.