Tours Agglo

Saint-Avertin : Sophie Auconie pas candidate à la mairie

Elle renonce à se présenter aux élections de décembre prochain.

La députée de la 3e circonscription d'Indre-et-Loire et présidente de l'UDI 37 ne partira finalement pas en campagne pour la mairie de Saint-Avertin en décembre.

En septembre dernier, elle avait pourtant fait part de ses envies de briguer la tête de la ville en 2020. Une annonce qui avait agité le microcosme politique local, entraînant derrière elle la démission d'une grande partie de la majorité et donc la dissolution du conseil municipal.

Depuis, la partie démissionnaire de la majorité est repartie en campagne derrière Laurent Raymond, l'ancien adjoint aux finances. Une liste qui sera en concurrence avec celle de gauche, menée par des socialistes.

Restait à savoir ce qu'allait faire Sophie Auconie... Elle l'a annoncé ce mercredi soir : elle ne se porte finalement pas candidate. "Je refuse de participer à ces querelles politiciennes" déclare la députée. Une position qui fait figure aujourd'hui de ligne de conduite pour l'UDI, Sophie Auconie précisant que le parti centriste n'aura pas de liste officielle non plus, malgré le fait que le maire sortant Alain Guillemin soit issu de ses rangs. Pour autant si Alain Guillemin avait annoncé qu'il ne repartirait pas en tête de liste, il reste la possibilité de voir une troisième liste avec des proches de ce dernier. Une liste que Sophie Auconie pourrait éventuellement soutenir selon ses membres et ses ambitions pour Saint-Avertin.

Mathieu Giua