Tours Agglo

StorieTouraine, 27/09/18 : Des fleurs pour Ali, la reconstitution d'un meurtre boulevard Royer, des vols par ruse dans l'agglo...

L’essentiel de l’actualité de ce jeudi en Indre-et-Loire.

La StorieTouraine c’est un excellent moyen de faire rapidement et gratuitement le point sur les infos du jour dans le département… Vous pouvez revenir plusieurs fois, l’article est mis à jour au fil de la journée.

Des fleurs pour Ali aux Atlantes

La mort d'Ali Unlu le 15 septembre dernier a beaucoup ému en Indre-et-Loire. Celui qui était par ailleurs conducteur à Fil Bleu était en effet mort sous les coups violents de deux hommes, pour une simple histoire de place de parking. Une tragédie qui a suscité de vives émotions et qui continue de le faire. Ainsi, alors qu'une marche blanche avait été annulée à la demande de la famille, plusieurs personnes ont décidé de créer un lieu de mémoire et de recueillement en l'honneur d'Ali Unlu sur le parking des Atlantes. On peut y voir des fleurs, des bougies ainsi que des mots déposés à l'endroit où le père de famille a croisé ses bourreaux. 

Attention aux vols par ruses

La police nationale communique ce jeudi, via les réseaux sociaux, sur une arnaque en cours dans l'agglomération. Depuis plusieurs jours, des personnes âgées se sont faites avoir par une nouvelle forme de vols par ruse. Des hommes se font passer pour des agents des eaux venus vérifier l'état des canalisations à l'intérieur du logement. Ils demandent à la victime d'ouvrir tous les robinets de la maison, puis expliquent devoir utiliser un produit pour nettoyer les canalisations, un produit qui risque de faire rouiller ses bijoux et ils invitent donc les hôtes à les regrouper dans une boîte afin de pouvoir sortir du logement avec, après avoir détourné l'attention des personnes du domicile.

Les forces de l'ordre appellent à la plus grande vigilance et rappellent qu'il faut toujours demander un justificatif de la qualité de la personne qui se présente chez vous. En cas de doute composez le « 17 ». Informez vos proches susceptibles d’être vulnérables.

Une reconstitution de meurtre boulevard Royer

Ce jeudi, les passants ont pu se demander ce qu'il se passait à l'angle de l'avenue Giraudeau et du boulevard Jean Royer. Une immense bâche noire protégeait l'intersection en effet, pendant qu'un partie de la circulation était coupée. Il s'agissait en fait d'une reconstitution d'un meurtre.

En avril 2017, une histoire de dette de 150 euros avait conduit à un drame : la mort d'un homme et la fuite d'un autre, avant qu'il ne se rende finalement aux forces de l'ordre. Une histoire pour laquelle pendant plusieurs heures le doute avait persisté sur les intentions premières du meurtrier, si bien que les écoles environnantes avaient été fermées avec les enfants à l'intérieur par précaution.