Tours Agglo

Un magasin gratuit à Chambray : on vous explique comment ça marche

On y trouve des produits offerts par des particuliers.

A 5 minutes à pied de l’Avenue du Grand Sud de Chambray-lès-Tours, on trouve le centre commercial des Perriers. Il a beau être bien indiqué et placé au cœur d’un quartier résidentiel, il manque clairement de dynamisme, malgré son coiffeur ou son bar-brasserie décoré aux couleurs de l’équipe de France en cette période de Coupe du Monde de foot. Privé de boulangerie depuis près de 2 ans, cet ensemble de boutiques placé au pied des immeubles, à l’architecture plutôt agréable, peine clairement à attirer les habitants du quartier qui préfèrent souvent faire quelques minutes de voiture pour trouver ce dont ils ont besoin dans la grande zone commerciale.

Pour lui donner un petit coup de jeune, la mairie de la commune tente une expérience : en 2017, elle a lancé un appel aux bénévoles pour ouvrir… un magasin… gratuit. Depuis le 30 mai, cet objectif est devenu une réalité avec l’arrivée de la Boutique pour Tous 37, un dépôt-vente pas comme les autres, puisqu’aucun prix n’est affiché dans les rayons.

De la vaisselle, des produits culturels, du petit électroménager…

Géré par une association, ouvert deux demi-journées par semaine, le magasin aux allures de brocante occupe les ex locaux de la boulangerie, propriété du bailleur social Val Touraine Habitat qui s’est occupé de leur adaptation. Mais c’est provisoire, le temps de faire d’autres travaux juste en face, dans les anciens locaux d’un club « olé olé ». Une fois que ce sera terminé, ils accueilleront la Boutique pour Tous 37 + une ludothèque. Ce pourrait être fait d’ici début 2019.

Mais alors comment ça marche un magasin gratuit ?Est-ce vraiment totalement gratuit ? Voici les réponses de la présidente de l’association, Marie Magnon : « c’est un magasin de recyclage ouvert à tout le monde. L’idée de départ c’est ‘pourquoi mettre à la benne quand on peut se resservir des objets ?’ » explique la retraitée, accompagnée d’une dizaine d’autres bénévoles. Sur les étagères, ou à même le sol, sont donc posés des cadres, de la vaisselle, des livres, des CD, des DVD, des jouets pour enfants, des figurines, des postes de radio, un écran d’ordinateur… « Tout ce qui peut se porter à la main. On a par exemple une nounou qui nous a apporté une poussette un après-midi, elle a trouvé preneur une heure et demi plus tard. »

Déjà 70 adhérents

Tout le monde peut donner, tant que c’est en bon état, y compris des petits meubles comme des tables de nuit. Ce mercredi, une maman est par exemple arrivée avec sa fille pour offrir une chaise en plastique dangereuse pour son enfant. Avant elle, d’autres Chambraisiens étaient venus déposer près de 6 cartons de marchandises diverses et variées, on trouve même des tableaux. Quant aux vêtements éventuellement apportés, ils sont redirigés vers la Boutique du Cœur de Chambray qui les revend au bénéfice de l’épicerie solidaire.

Pour retirer des objets, il faut payer une adhésion annuelle symbolique de 5€ pour payer les charges des locaux et c’est tout. Ensuite, on peut venir à chaque créneau d’ouverture (le mercredi matin de 10h30 à 13h et le vendredi de 15h à 19h) pour prendre jusqu’à 3 objets : « pas question de venir avec un camion de déménagement » s’amuse Marie Magnon.

Calqué sur un concept déjà existant ailleurs comme à Paris, ce magasin gratuit espère s’implanter durablement dans le quartier : « on l’organise le plus beau possible pour que nos ‘clients’ aient envie de prendre les objets. Notre but est de les entreposer peu de temps pour qu’ils aient une seconde vie » note la présidente. Et ça marche : « en un mois et demi nous avons 70 adhérents, dont des habitués qui viennent toutes les semaines. »

Olivier Collet