Tours Agglo

Pour rénover leur collège, les élèves de Stalingrad travaillent avec les Beaux-Arts

Un abri vélo est opérationnel en attendant le CDI pour la rentrée.

Classé en zone d’éducation prioritaire, le collège Stalingrad de St-Pierre-des-Corps compte un peu plus de 350 élèves… Parmi eux, beaucoup viennent à vélo, ce qui est aussi le cas de pas mal de membres du personnel de l’établissement (d’autant que c’est complexe de se garer dans le quartier, proche de la gare TGV). Jusqu’ici, les deux-roues étaient rangés dans la cour mais ils prenaient beaucoup de place, amputant 200m² de l’espace de jeu des collégiens. Il fallait trouver une solution, et elle est notamment venue de l’école des Beaux-Arts de Tours…

Sur la base d’un projet déjà mené à St Etienne, l’ESBAT a proposé un travail avec les ados pour co-construire un abri vélo à aménager devant l’établissement, côté rue… L’objectif étant de faire à la fois un équipement pratique mais aussi esthétique. Le travail a commencé en septembre, avec 6 classes de 25 élèves rencontrées à tour de rôle par la designeuse Agathe Chiron. 

Un abri vélo à 100 000€

Les jeunes ont étudié tous les points pour l’élaboration du dispositif, y compris les mesures avec leur prof de maths ou la validation du style esthétique via une maquette en bois présentée dans la cour. Même le mode d’accrochage des vélos, légèrement en hauteur, a été étudié de près avec les professeurs de technologie, ne serait-ce que pour être sûr que les enfants étaient capables de bien soulever leur deux-roues pour l’accrocher. Ils ont par ailleurs pu rencontrer les ouvriers comme un serrurier de Tours Nord meilleur ouvrier de France.

Résultat : après plus de 6 mois de travail, et un petit aménagement de voirie, l’abri vélo est opérationnel, surplombé de grandes toiles de couleur vive dont la résistance a pu être testée ces dernières semaines avec les fortes pluies, les orages ou la grêle. « Depuis que c’est en place, certaines personnes trouvent que le collège est mieux identifié dans le quartier » entend-on à plusieurs reprises ce mercredi lors de l’inauguration… Il faut dire qu’en plus du parc à vélo une grille tout aussi design a été mise en place et le département a accroché une enseigne sur le fronton de l’établissement.

Il ne manque plus que les pistes cyclables

Cette première étape de rénovation a coûté 137 000€, auxquels s’ajoutent 33 000€ pour la réfection des salles de permanence. Prochain chantier : l’ouverture d’un nouveau CDI pour 150 000€ dans une ancienne salle de mathématiques située au fond de la cour. Avec son toit singulier en diamant inversé, la pièce au large volume sera désormais accessible de tous les élèves à tout moment de la journée, avec même une vitrine pour afficher les nouveautés. Elle devrait être terminée pour la rentrée.

Quant au garage à vélo, pas de doute : il est déjà bien utilisé par les jeunes ou les enseignants, au point que parfois il n’y a plus de place (pour éviter les mauvaises surprises, l’antivol est obligatoire). Autre petit souci : il n’y a pas vraiment de pistes cyclables pour venir en sécurité jusqu’à l’établissement mais la maire de St-Pierre-des-Corps a promis qu’un plan pour les déplacements doux était à l’étude. Sur le sujet, les jeunes et la dynamique principale de l’établissement ont bien l’intention de la pousser jusqu’à ce que la promesse soit tenue… En attendant, un atelier sécurité routière a été organisé au collège pour rappeler les bons gestes pour éviter les accidents sur la route.

Olivier Collet