Tours Agglo

Une moto saisie après le coup de feu à la Rabaterie

Ce pourrait être celle du tireur.

5 jours après le coup de feu qui a heurté la vitrine du salon de coiffure du centre commercial de la rabaterie à St-Pierre-des-Corps, la police tourangelle annonce qu'une moto a été saisie lors d'une opération de fouilles de caves et de parties communes d'immeubles.

Le véhicule correspondrait à celui utilisé par le tireur qui a donné un coup de fusil vers le commerce depuis son deux-roues avant de prendre la fuite. Même si personne n'a été blessé, cet événement a entraîné un vif émoi dans un quartier déjà choqué par plusieurs faits récents comme l'agression sexuelle d'une retraitée et des bagarres régulières entre bandes. Lors de l'opération des forces de l'ordre, une arme de poing a également été retrouvée et saisie.

Alors que le collectif citoyen de la Rabaterie, composé d'habitants, appelle au calme et à la libération de la parole dans le quartier, des voix de plus en plus nombreuses se font aussi entendre en faveur de l'installation de caméras de surveillance sur les lieux, un désir pour l'instant refusé par la maire de St-Pierre-des-Corps qui préfère tabler sur le projet de rénovation du quartier et de son coeur commercial.

On notera que sans lien direct avec l'affaire du coup de feu, la police de Tours a aussi interpellé deux jeunes de 16 et 17 ans qui ont agressé deux personnes à coup de gaz lacrymogène le mardi 22 mai, toujours à St-Pierre-des-Corps. Ils auraient voulu agir en représailles d'une bagarre mais se sont trompés d'individus.