Tours Agglo

La deuxième ligne de tramway séduit La Riche

La réunion sur la concertation publique de la deuxième ligne de tramway de la métropole tourangelle a attiré beaucoup de monde à La Riche.

Il y avait du monde ce mercredi soir à la salle des fêtes de La Riche pour la réunion de concertation publique sur la deuxième ligne de tramway de l'agglomération tourangelle. Plus de 300 personnes s'étaient en effet déplacées pour la présentation détaillée du projet mais aussi pour échanger avec les élus, Wilfried Schwartz le maire de la ville en tête, mais aussi Frédéric Augis, le vice-président aux transports à la métropole et Philippe Briand, le président de Tours Métropole, présent pour l'occasion. Une salle pleine dans laquelle il a fallu ajouter des chaises à la dernière minute, comme un signe de l'engouement dans la commune que suscite le passage du tramway.

Il faut dire que l'annonce l'an passé du passage de la deuxième ligne fut une bonne surprise pour la commune de l'ouest tourangeau, alors que pendant longtemps l'option d'un terminus à Bretonneau semblait se dessiner. Un changement causé « par les bons arguments et la pugnacité » des élus larichois a rappelé Philippe Briand mais aussi par la volonté de la Métropole de se doter d'un outil qui répond aux enjeux de demain, à savoir une baisse du trafic automobile en cœur d'agglomération et donc l'intérêt d'installer un terminus à proximité du périphérique.

La « porte de l'ouest » de la Métropole

Demain, La Riche sera la « porte de l'ouest » de la Métropole a ainsi rappelé Wilfried Schwartz qui voit dans ce passage du tramway une excellente occasion de poursuivre le développement d'une commune en pleine mutation et qui séduit de plus en plus. Un tramway qui coïncidera notamment avec l'émergence de nouveaux quartiers comme la ZAC du Plessis Botanique ou encore avec la rénovation du centre-ville voulu par le maire. A terme, La Riche espère ainsi profiter de l'effet tramway et gagner 2000 à 3000 habitants supplémentaires tout en privilégiant l'image d'une ville agréable à vivre.

Un point qui a été plusieurs fois mentionné lors des prises de parole du public. Des prises de parole qui auront fait le tour des différents enjeux qu'ils soient à l'échelle d'une famille comme sur la question des expropriations (à La Riche, 5 maisons sur le tracé devront normalement subir une expropriation de leurs propriétaires), d'un quartier, de la ville, ou plus généralement de la métropole.

Parmi les points avancés, la nécessité de penser cette deuxième ligne de tramway en lien avec les autres types de mobilité comme les voies cyclables, ou encore la place des personnes handicapées sur les nouvelles voiries qui verront le jour.

L'option Béranger préférée

Autre sujet abordé lors de cette réunion également, la question de l'environnement du tramway. Et sur ce point Wilfried Schwartz et Philippe Briand de se rejoindre sur un tracé plus "végétal et moins minéral" que pour la première ligne.

Lors de cette concertation publique (qui se tient rappelons-le jusqu'au 08 juin), la question du passage par le boulevard Royer ou Béranger à Tours semble pour l'heure cristaliser l'attention et les principaux débats. Une option à trancher qui a également fait partie des discussions ce mercredi soir. Et à La Riche, c'est l'option Béranger qui semble tenir la préférence. Il faut dire qu'un passage par Béranger permettra aux Larichois d'avoir un accès direct au centre-ville de Tours, tandis qu'un passage par le boulevard Royer serait plus contraignant avec un changement place de la Liberté pour reprendre la ligne A.

Un avis partagé à la fois par Wilfried Schwartz et Philippe Briand. Pour ce dernier, le passage par Béranger offre également d'autres avantages, dont celui de la création d'un hub à la gare de Tours entre les deux premières lignes et dans le futur avec la troisième ligne. Et pour le président de la Métropole de voir dans cette option, un schéma de transport correspondant à une vision plus globale prenant en compte le reste du département : " Un hub à la gare permettrait à tous ceux qui habitent en dehors de la métropole et qui prennent le train pour venir y travailler, de ne pas avoir de rupture de charge pour aller à l'ouest par exemple".

Et Philippe Briand de se montrer rassurant sur un éventuel passage par Béranger, rappelant que le mail central et ses arbres seront sauvegardés, le tramway passant de chaque côté. Quant au stationnement, "il sera maintenu au maximum" déclare-t-il.

La prochaine réunion publique sur le tramway a lieu ce jeudi soir à Chambray-lès-Tours (18h30 à la salle Yves Renault), il y sera notamment question de l'option à Chambray-lès-Tours entre un passage par l'avenue de la République ou à l'intérieur du site de l'hôpital Trousseau.

Vendredi soir, c'est dans la commune de Saint-Pierre-des-Corps (salle des fêtes à 18h30) qu'aura lieu l'avant-dernière réunion. La toute dernière réunion aura lieu à Tours le mercredi 23 mai (18h30 à la salle polyvalente des Halles).

Pour vous renseigner sur la 2e ligne vous pouvez consulter le site dédié au projet : http://www.mobilite.tours-metropole.fr

Mathieu Giua

Relire également sur 37 degrés : Derrière la deuxième ligne de tramway, l’enjeu du schéma global de mobilités