Tours Agglo

Michelin va soutenir 71 nouvelles créations d'emplois en Touraine

Dans le cadre du contrat signé après le plan social de Joué-lès-Tours.

Il y a 4 ans, Michelin a créé le choc à Joué-lès-Tours et en Touraine car l'entreprise a supprimé 700 emplois sur son site tourangeau. Suite à ce plan social, l'entreprise a signé une convention dont l'objectif était de financer la création de 806 emplois sur le territoire en soutenant des entreprises ayant des besoins d'embauches.

Cette semaine, un nouveau point d'étape a été fait avec Michelin sur des projets en cours en Indre-et-Loire et la société va donc participer au développement de 6 nouvelles entreprises ce qui devrait permettre 71 recrutements. D'après un communiqué de la préfecture d'Indre-et-Loire, les dossiers viennent d'entrepreneurs exercant dans les domaines de la digitalisation, les espaces à paysager, le confortement et le renforcement de structures, la conception et la construction de lignes de soudures robotisées et la menuiserie. Une plateforme de formation aux métiers de l'usinage des métaux a également bénéficié d'un soutien pour financer 12 stagiaires.

Les entreprises concernées par le dispositif sont réparties sur plusieurs communes : Tours, Chanceaux-sur-Choisille, Sepmes, Parçay-Meslay, Joué-lès-Tours ou encore Montlouis-sur-Loire, toutes (des TPE et des PME) sont dans des perspectives de développement.

D'après les services de l'Etat, ce sont désormais 932 emplois nouveaux qui ont bénéficié du dispositif d'aide de Michelin, dont 126 de plus que l'objectif de départ. Depuis juillet 2014, 54 entreprises ont été accompagnées pour un montant de 3 650 000€, 350 000€ peuvent encore être utilisés pour de nouveaux projets. Un rendez-vous est donc prévu en juin pour étudier des candidatures.

On rappellera que même si Michelin a financé toutes ces créations d'emploi, le site de l'entreprise à Joué reste pour une grande part une friche où l'on attend toujours des installations de locaux professionnels (seule une chaufferie biomasse est en cours de construction). On fait le point sur la situation dans cet article et tout notre dossier sur Michelin est à lire ici.