Tours Agglo

Egalité femmes-hommes : un bus spécial vendredi à Joué-lès-Tours

Un projet porté notamment par le Planning Familial.

En Indre-et-Loire, 97% des femmes disent avoir déjà été harcelées dans les transports en commun... En France, tous les trois jours, une femme est victime des coups de son conjoint... Les salaires des Tourangelles sont inférieurs de 17% à ceux des hommes... Face à ces problèmes de société, une action de communication et de sensibilisation est prévue vendredi devant la mairie de Joué-lès-Tours, dans le cadre du Tour de France de l’égalité entre les femmes et les hommes.

« L’égalité femmes-hommes est la grande cause du quinquennat d’Emmanuel Macron » rappelle l’attachée parlementaire de Fabienne Colboc, la députée LREM de la circonscription. En partenariat avec la mairie jocondienne et le Planning Familial, un bus va donc stationner pendant 6h pour sensibiliser le public à l’importance d’agir au quotidien pour changer les mentalités : « des lois pour plus d’égalité existent depuis 1907. On sait appliquer les textes, maintenant il faut changer les comportements » note l’élue jocondienne Valérie Turot. Egalement impliquée dans cette action : la députée UDI Sophie Auconie, qui mène une action nationale dans le cadre de l’élaboration d’une loi contre le harcèlement de rue.

Dans le bus de l’égalité vendredi, « il y aura des films, des débats ou des jeux » explique le directeur du Planning Familial en Indre-et-Loire, Mehrzad Rouhani. « On doit faire prendre conscience qu’il y a encore des inégalités qui existent » poursuit Valérie Turot. Par exemple, on débat de plus en plus de la question de la charge mentale des femmes, submergées par les tâches du quotidien dans leur foyer.

« On ne prétend pas faire de miracles avec une telle action car le travail est complexe tous les jours dans les quartiers ou les établissements scolaires. L’objectif c’est d’être vus, de multiplier ce genre d’initiative pour sensibiliser un maximum de personnes et faire tomber les préjugés » pourusivent les organisateurs. D’autres projets sont prévus dans les prochaine ssemaines comme une nouvelle session de groupes de parole de femmes sur leur ressenti autour du harcèlement de rue. Elle s’étendra de mars à juillet. Des dizaines de Tourangelles de tous âges y avaient participé l’an dernier.

Olivier Collet

Le bus stationnera vendredi 16 février de 11h à 17h devant la mairie, près de l’arrêt de tram Joué-Hôtel de Ville. C’est gratuit. A noter que la secrétaire d’Etat en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa a été invitée à participer à cette opération. Néanmoins, son déplacement n’est pas confirmé.