Tours Agglo

Cap à l’Ouest et clins d’œil à la gauche : le maire de La Riche fidèle à sa boussole

Wilfried Schwartz présentait ses vœux ce mercredi soir.

Depuis qu’il a été élu maire de La Riche en 2014, le jeune Wilfried Schwartz, tout juste trentenaire, s’est activé à montrer qu’il pouvait moderniser un peu les codes de la politique. Souvent surprenant dans ses discours, ne mâchant pas ses mots au conseil de Tours Métropole, il s’est fait une petite notoriété, allant jusqu’à prendre des responsabilités au sein de l’Association des Maires de France (de quoi lui ouvrir les portes de plateaux télés parisiens).

Mais se faire remarquer ne suffit pas. Sans parti depuis qu’il a quitté le PS l’an dernier, l’élu se sait attendu au tournant. Ses traits d’esprit sont autant des avantages que des inconvénients. Et pour ne pas rester seul, s’assurer le soutien d’une équipe et espérer poursuivre sa carrière politique au-delà de son premier mandat de maire, il se doit de convaincre par les actes et sur le terrain. Première victoire pour lui ce 10 janvier : ses vœux organisés dans la nouvelle salle des fêtes de La Riche affichaient complet. Pas loin de 1 000 personnes dans l’assistance, une énorme queue à l’entrée… Wilfired Schwartz a réussi son coup, s’offrant au passage un petit coup de com’ au moment du pot en servant des gobelets réutilisables à l’effigie du tram que sa commune verra passer d’ici 2025.

Faire de l’Ouest de La Riche « le jardin de la métropole de Tours »

Dans son discours, plutôt court, le maire a d’ailleurs mis l’accent sur le développement de sa ville. Son slogan : « grandir et s’épanouir. » Armé d’un micro-cravate, il a arpenté la scène d’un bout à l’autre enchaînant les phrases type d’un VRP qui veut convaincre que sa commune c’est la perle de l’agglo : « il faut être convaincant, tenace. Comptez sur moi » lance-t-il avec aplomb en choisissant les chiffres qui font joli dans son bilan du style -10% du prix de l’eau, 0% de hausse des taux municipaux des impôts locaux depuis 2014 malgré la baisse d’1 million d’euros de dotations de l’Etat sur la même période. Ou encore 12 millions d’euros investis pour des équipements tout en baissant la dette.

Les élèves de l'école de musique ont ouvert la soirée

« On fait plus avec moins, mon action est dynamique » a poursuivi Wilfried Schwartz qui a brossé tous les thèmes forts de la gauche sans pour autant tenir des propos trop politiques. Dans l’ordre, il a donc évoqué l’éducation, les actions pour les personnes âgées, l’emploi, la culture ou l’environnement en ajoutant un petit volet pédagogique sur le fonctionnement de la métropole et un plaidoyer pour la décentralisation. On vous fait ci-dessous un petit condensé des points à retenir…

  • Après la salle des fêtes et le terrain de foot synthétique, le complexe sportif Bialy s’enrichira bientôt de terrains de pétanque en libre accès. 
  • « Nous réfléchissons à développer les micro-crèches pour les nouveaux habitants. »
  • « Au début du mandat, la moitié des personnes qui venaient me voir me demandaient un travail… Il n’y a pas marqué Pôle Emploi mais cela a abouti à l’ouverture du Point Relais Emploi municipal. Il est efficace alors que nous sommes à 1h en transport en commun d’une agence Pôle Emploi. Et quand on demande une permanence, on nous dit que c’est compliqué. Je salue néanmoins la Mission Locale qui en organise une chaque semaine pour les jeunes.. Cet équipement nous permet aussi de mettre en lien les entreprises. »
  • « Il faut faire des choses à l’Ouest. Nous allons embellir la Route de St Genouph. Ça a commencé avec l’enfouissement des réseaux, on va poursuivre en la sécurisant et en mettant un mur antibruit. »
  • « Les choses ne vont pas changer du jour au lendemain à l’Ouest mais déjà on en parle. On a fait des Îles Noires un sujet métropolitain, on l’évoque à chaque réunion. C’est un enjeu alors qu’avant il était oublié. Aujourd’hui des agriculteurs s’installent, on va faire de l’éducation à l’environnement. Demain l’Ouest de La Riche peut devenir le jardin de la métropole. Faites-moi confiance. Nous allons par ailleurs lancer une concertation sur le modèle d’Envies de Loire. Elle s’appellera Envies de l’Ouest. »

A LIRE SUR 37° : Un dossier les Îles Noires

  • « Il faudra choisir où l’on place le parking relais qui sera situé au terminus de la deuxième ligne de tramway. Soit au Prieuré St Cosme, soit de l’autre côté du périphérique. Franchir le périphérique n’est pas que symbolique. Cela permettra vraiment d’encourager les habitants de l’Ouest de la métropole à laisser leur voiture et à prendre le tram pour aller à Tours. Ce qui est plutôt un bon moyen vu les prix du stationnement… »
  • « Nous allons attendre les travaux du tram pour requalifier le centre-ville qui en a besoin mais nous allons quand même débuter la réhabilitation de certaines façades. »

Olivier Collet

A LIRE AUSSI :Zoom sur la politique éducative de La Riche