Tours Agglo

Les salariés de Tupperware ont manifesté à Jouė-lès-Tours

Ils se sont rendus en centre-ville.

La semaine dernière, mécontents de l'avancée des négociations sur le plan social, les salariés de Tupperware ont entamé une grève, la première depuis l'annonce de la fermeture de l'usine jocondienne aux 235 salariés. 

A moins de deux mois de l'échéance, la CGT veut notamment faire pression sur la direction pour obtenir de meilleures primes de départ et un meilleur accompagnement à la formation vu que la moyenne d'âge des équipes dépasse les 50 ans.

Manifestement les dernières discussions menées vendredi n'ont pas abouti : les salariés sont partis en manifestation ce lundi matin dans le centre de Jouė-lès-Tours, perturbant un moment la circulation du tram.

Le maire Frédéric Augis est venu à leur rencontre et les a invités à ses voeux prévus ce mardi soir à l'espace Malraux. Avant cela, les représentants du personnel reverront la direction de l'entreprise pour poursuivre les négociations. Pour le moment aucun accord n'est trouvé, l'entreprise ne proposant au mieux que 12 mois d'indemnités supra-légales pour les salariés ayant 30 années d'ancienneté. Insuffisant pour les salariés qui y voient un manque de respect vis à vis des nombreuses années (pour beaucoup) passées au sein de Tupperware.

Si jamais ils n'obtenaient pas satisfaction, les salariés de Tupperware envisagent d'autres actions dans les jours à venir et sont désormais déterminés à ne rien lâcher. "De toute façon dans deux mois nous n'avons plus de travail" expliquait ainsi un salarié pendant la manifestation... Une manifestation qui a reçu son lot de soutien de la part des Jocondiens tout au long du parcours.

A voir également le reportage vidéo sur 37°