Tours Agglo

Garé trop longtemps ? La police municipale prévenue par SMS

Joué-lès-Tours teste un nouveau dispositif pour éviter les voitures ventouses.

Cet été, la ville de Joué-lès-Tours a entamé la deuxième phase du chantier de rénovation du cœur de ville. Après le parvis de l’église en 2016 (plus de 800 000€ d’investissements), c’est la place commerçante du Général Leclerc qui a été réaménagée dans le courant de l’été pour 1,3 million d’euros. Au programme : installation d’une fontaine, nouveaux éclairages, mise en accessibilité de la voirie et des commerces… Et, surtout, une refonte des parkings.

Dans le secteur, on compte 53 places. Toutes en zone bleue. C’est gratuit, mais limité dans le temps. Et si dans d’autres secteurs de la ville une voiture peut rester 1h30 sans bouger, à proximité de la mairie, des boutiques et du tram c’est limité à 1h. Pour que les conducteurs respectent cette disposition, la mairie a choisi de mettre en place un système radical à base de comptes à rebours et d’amendes. Fini le disque, on passe à l’électronique et au flicage.

Concrètement, sur chaque place de parking, un capteur détecte la présence d’un véhicule. Dès que la manœuvre de stationnement est terminée, un décompte se déclenche sur un écran : 60 minutes, 59, 58, 57, 56, etc… On peut savoir à la seconde près combien de temps il nous reste avant de devoir reprendre la route. Si la règle est respectée, tout va bien, les lumières s’affichent en vert. Mais si vous dépassez l’heure fatidique, les leds deviennent orange. Vous avez alors 10 minutes de délai supplémentaires…

Une fois ce petit bonus écoulé, le système envoie automatiquement un SMS aux agents de la police municipale qui n’ont alors plus qu’à venir vous verbaliser (s’ils n’ont que ça à faire…). L’amende encourue est de 17€, et elle devrait rester à ce tarif, y compris en 2018 après l’entrée en vigueur de la nouvelle loi sur le stationnement qui permet aux communes de fixer leurs propres amendes.

Ce dispositif assez radical a donc pour objectif d’éviter les voitures ventouses et de permettre une rotation des clients pour les commerçants. Il est actuellement en phase de test pour vérifier que tout fonctionne bien avant son entrée en vigueur officielle dans les prochaines semaines... Il vous reste donc encore un peu de temps pour vous habituer à ne pas rester au même endroit pendant plus de 70 minutes…

Olivier Collet

Précision : les places pour personnes handicapées ne sont pas concernées par cette mesure.