St-Pierre-des-Corps

On a suivi France-Argentine dans un magasin de télés

Jusqu’au bout du suspense…

La France est en quarts de finale de la Coupe du Monde de football et ça n’a pas été facile du tout, du tout… Ce samedi après-midi, à Kazan, les bleus affrontaient l’Argentine pour leur huitième de finale du Mondial russe… Un match haletant suivi par des millions de spectateurs, une rencontre avec énormément de tension puisque les hommes de Didier Deschamps s’imposent 4-3 au bout du suspense.

Pour suivre ce grand moment de sport, il y avait énormément de monde dans les bars tourangeaux… Mais pour celles et ceux qui n’étaient pas dispo pour une raison X ou Y, comment faire pour se tenir au courant du sport ? Pour notre part, on avait un petit achat technologique à faire entre deux reportages alors on est allé suivre France-Argentine… dans un magasin de télés de St-Pierre-des-Corps !

« La télé incurvée c’est la meilleure pour regarder »

Autant vous le dire tout de suite, on n’a jamais vu le parking des Atlantes aussi vide un samedi après-midi, vu qu’il était par exemple hyper simple de trouver une place libre tout près des entrées : « il n’y a personne sur la route » confirme une cliente de passage. Dans les allées du centre commercial, c’est calme également et les équipes de vente qui ont la chance d’avoir une télé à proximité y jettent un œil dès que possible, comment leur en vouloir ? Insolite : au moment où l’on arrive au rayon TV, on entend I Will Survive, l’hymne de la France championne du monde 98. Un signe ?

Il est 17h, c’est l’entame de la seconde période, et il y a égalité entre les deux formations… On s’attendait à voir tous les écrans du magasin branchés sur TF1, mais non, il n’y en a même pas une demi douzaine. En revanche, en cette journée très chaude on a la clim’ et comme les périodes de grandes compétitions sont réputées pour doper les ventes de téléviseurs, ici le mondial est partout donc on est dans l’ambiance jusqu’au bout avec un tapis en forme de terrain de foot au sol, des drapeaux français sous l’écran situé près de la caisse… Même le vendeur que l’on dérange pour demander conseil a ses petites lunettes bleu-blanc-rouge et s’excuse pour aller revoir un ralenti entre deux questions (là encore, on ne peut pas lui en vouloir !).

« 4-2 ? Il y avait 2-1 dans le magasin d’avant… »

Devant le grand écran incurvé, modèle phare du moment, « le meilleur pour regarder les matchs », il y a entre 2 et 10 personnes en fonction de l’intensité des actions… A peine la reprise du match sifflée, les Argentins marquent et sapent un peu l’ambiance. La blague : on n’a pas vu le but, on a tourné la tête dix secondes avant pour regarder les caractéristiques techniques d’un ordinateur… Forcément les gigas attendront un peu et on reste un peu avec l’équipe du magasin et les quelques clientes et clients qui passent par là…

Les actions s’enchaînent, les bleus sont menés, « ils sont mauvais… ils sont mauvais… » nargue un peu une membre de l’équipe du magasin en passant devant ses collègues. Elle n’aurait pas dû dire ça : but de l’égalisation, des cris se font entendre de partout, et quelques excuses juste après, ça débriefe entre les gars des différents rayons, les actions sont analysées, décortiquées… Il ne manque vraiment que les rafraîchissements et les pizzas pour être dans l’ambiance totale : « je suis dégoûté, le seul match où j’ai pu me libérer pour le voir avec mon fils c’était contre le Danemark et il y a eu 0-0 » note un membre de l’équipe.

4 buts en 30 minutes

La France continue de faire des étincelles : les Argentins pressent mais les bleus reprennent l’avantage… 3-2 puis 4-2… En 30 minutes de présence dans le magasin, on a vu 4 des 7 buts de la rencontre, c’est pas mal. Un client passe et demande le score… Un autre qui entre avec sa copine : « 4-2 ? Mais dans le magasin d’avant il n’y avait que 2-1 ! »… La jeune femme s’amuse : « bon, je te laisse là, je vais regarder dans les rayons. » On fait la queue à la caisse, et au moins pour une fois impossible de s’ennuyer : l’écran géant nous permet de continuer à suivre Griezmann et les autres qui gèrent leur avance sans pour autant se relâcher (ils ont eu raison, puisque l’Argentine a même failli marquer dans les arrêts de jeu).

Verdict : les matchs de l’équipe de France ne sont peut-être pas hyper bons pour le commerce à l’instant T, mais les suivre au travail casse un peu la routine et peut laisser de bons souvenirs entre collègues ou avec les clients.