St-Pierre-des-Corps

Débrayage au Carrefour de St-Pierre-des-Corps

Une trentaine de salariés se sont mobilisés jeudi matin.

Il y a une semaine, deux bus devaient partir du centre commercial des Atlantes de St-Pierre-des-Corps pour manifester à Massy contre le plan d’économies annoncé par le groupe Carrefour. La neige a empêché, et la grève a été reportée au 1er mars. En attendant, les équipes du magasin soutenues par le syndicat FO ont organisé un débrayage d’1h ce jeudi matin, avec un rassemblement bruyant et une distribution de tracts devant les portes de l’hypermarché.

« On n’est pas méchants, on défend juste nos emplois » : une manifestante à une cliente qui hésite à prendre un tract

Magalie Marquès, déléguée syndicale, explique : « notre nouveau PDG est là pour supprimer 2 400 postes et faire des dividendes pour les actionnaires. Mais sans nous ils ne pourront pas gagner cet argent. Ils vont continuer de s’enrichir alors que nous salariés allons perdre nos emplois. Ici 1,6 poste va être supprimé dans le service comptabilité. Pour l’avenir on est incertains, des magasins seront peut-être mis en location gérance ce qui entraînerait pour nous la perte de 2 mois et demi de salaire et de notre convention collective plus avantageuse que celle de la grande distribution. On a signé des accords depuis des années qui pourraient être réduits à néant. »

Notre 1er article sur la grogne chez Carrefour

La représentante du personnel s’inquiète aussi d’une automatisation croissante des caisses « et des postes de vendeurs en télé et hifi risquent d’être supprimés à cause de la concurrence du e commerce. » Le 1er mars, plus de 50 salariés ont prévu de se déplacer devant le siège du groupe. D’autres bus partiront d’Orléans ou de Nevers. Et de nouvelles actions locales ne sont pas impossibles.