St Avertin

Sophie Auconie : "Les citoyens en ont marre de ces querelles politiciennes"

La députée UDI réagit à la situation à Saint-Avertin

 

Son nom revient dans toutes les bouches ces deux derniers jours à Saint-Avertin. Suite à la démission de la majorité du Conseil Muncipale, Sophie Auconie apparaît comme l'élément clé, ayant conduit à la rupture.

La député UDI avait fait part à nos confrères de la NR ces derniers jours, de son intention de briguer la mairie de Saint-Avertin en 2020 en étant adoubée officiellement par le maire sortant Alain Guillemin et poussée semble-t-il par plusieurs membres de la majorité désormais dissoute. Une candidature vue comme une attaque par certains membres de la majorité en place.

Au centre de la tourmente, Sophie Auconie se dit « extrêmement surprise du geste offensif et de la violence que représente cette démisssion collective. C'est dommage que membres d'une même famille se déchirent ainsi. »

Pour plaider la bonne foi, Sophie Auconie d'évoquer des propos mal interprétés par nos confrères : « J'ai été sollicitée par des membres de la majorité, mais je n'ai jamais dit que j'étais candidate. Mon expression a été tronquée, j'ai seulement dit que je réfléchissais à un projet pour les Saint-avertinois ».

Et la députée de poursuivre : « Quand on fait de la politique on s'oublie un peu mais cela fait mal humainement parce que je n'ai rien fait d'aussi brutal, je ne comprends pas cette attitude. »

Quant à l'avenir, Sophie Auconie d'expliquer être en « phase d'écoute » et de vouloir se « mettre autour de la table » avec sa famille politique avant de déclarer éventuellement une candidature. « Il faut retrouver un peu de sérénité clame-t-elle, « les Français en ont assez de ces divisions et des querelles politiciennes ».

MG