Portraits

Une nouvelle Idée pour boire et manger

Bistrot de traditions le midi, antre de l'apéro gourmand le soir : découverte d'un nouveau lieu Tourangeau alléchant.

Si vous avez été mangé au Martin Bleu durant ces dernières années à Tours, vous connaissez forcément Ludovic. Ou tout du moins sa cuisine. Il a passé 9 ans avec Florent Martin, à élaborer des recettes de poissons. Et puis il a eu envie de changer radicalement d'univers. Un grand plongeon dans une aventure personnelle au bas de la Rue de la Victoire, à un saut de puce des Halles. L'Idée Hall est son nouveau repère. Déco propre et simple, cadre cosy : c'est un petit espace d'une vingtaine de couverts avec tables hautes ou basses selon les envies et les heures, une petite cuisine qui ne permet pas de stocker donc oblige à faire du fait-maison (qui s'en plaindra ?) et enfin, tout de même, la place nécessaire pour de bonnes bouteilles.

Seul en cuisine, Ludovic a fait le choix d'une carte du marché pour son midi. Il va évidemment aux Halles les mercredis et samedis et compose ses recettes à l'instinct, en flanant. Par exemple ces derniers jours : terrine de sanglier, velouté de buternot, burger-raclette... Sa formule entrée-plat-dessert est à 18€90. Le soir, fini la clientèle business ou de quartier place à la détente avec une riche carte des vins faisant honneur à la Touraine et... à la Bourgogne, car Ludovic est un amateur de bons rouges (du givry par exemple, faîtes confiance).

Pour l'établir, il a encore une fois fait marcher son instinct, son carnet d'adresse et pris conseil aux Belles Caves. Et parce que pour déguster un vin il faut deux choses (de la modéaration et à manger), il pose à côté de sa trancheuse, réquisitionnée chaque soir dès 17h30 pour confectionner planchettes de fromages, saumon et charcuteries faisant notamment honneur aux produits fumée maison (le saumon chez ses parents à Fondettes par exemple). Comptez 14-15€ pour l'apéro gourmand, 14 à 40€ la bouteille, 2€60 à 4€10 pour les 7-8 vins au verre ("si ça marche, j'étofferai cette partie" nous dit Ludovic). "Je voulais sortir de la cuisine et retrouver le contact avec la clientèle" se réjouit d'avance le restaurateur-entrepreneur qui sait qu'il faut se démarquer et batailler pour prendre une bonne place sur le marché de l'apéro Tourangeau. Proposer huîtres et vins en duo comme il le fait pourrait aider.

Olivier COLLET

La page Facebook de l'Idée Hall.