La Riche

Problèmes de dos des 8-12 ans : les kinés tourangeaux se mobilisent

Ils proposent des consultations spéciales jusqu’au 13 juin.

Protège ton Dos : c’est le titre d’une campagne lancée par l’Union Régionale des Kinés en Centre-Val de Loire… L’objectif est de recevoir un maximum de préadolescents pour faire un bilan de leurs éventuels problèmes de dos et surtout leur donner des conseils pour ne pas en avoir plus tard… Les consultations sont gratuites et organisées dans les 6 départements de la région. En lien avec le programme de prévention du ministère de la santé, ce programme est d’ores et déjà assuré d’être renouvelé au moment de la rentrée en septembre avant un éventuel déploiement au niveau national.

Pour en savoir plus, nous avons posé 5 questions au kiné tourangeau Michel Girard :

Qu’est-ce qui motive l’organisation de ces séances spéciales ?

On constate que la détection des troubles rachidiens chez les enfants de 8 à 12 ans n’est plus satisfaisante et on a considéré qu’il fallait pallier à ce déficit en organisant cette campagne qui cible cette tranche d’âge.

Pourquoi les 8-12 ans en particulier ?

On est juste avant la puberté et sa grande poussée de croissance. L’idée c’est de détecter les 10 à 15% de préadolescents qui présentent déjà des anomalies au niveau de leur dos pour les traiter de façon à obtenir des adultes qui auront moins de douleurs à l’âge adulte. Alors que si on ne les prend pas en charge ils développeront des troubles comme des déséquilibres.

Les enfants de cet âge-là ont-ils de plus en plus de problèmes de dos ?

On est certainement face à l’arrivée de nouvelles pathologies liées en particulier au fait que les ados sont sur des écrans, plus de 5h par jour en moyenne en France, avec une position que l’on décrit comme avachie, en particulier avec le cou penché en avant. Et cela nous amène à découvrir de nouveaux problèmes de cervicales chez ces enfants. Nous devons donc mettre en place une éducation thérapeutique du patient pour lui apprendre à modifier sa position et en même temps informer l’environnement familial de ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

A 8 ou 9 ans ils ont donc déjà de mauvaises habitudes ?

Évidemment. En passant plusieurs jours par jour devant un écran la tête penchée en avant avec des lunettes pas toujours bien réglées ça va induire des douleurs c’est sûr. Par ailleurs, on insiste sur le port du cartable qui ne devrait pas dépasser 10% du poids de l’enfant, et en insistant sur notre préférence pour des sacs à dos dont on porte les deux bretelles.

En quoi consistent vos ateliers ?

Nous organisons des rendez-vous dans des centres prêtés par la sécurité sociale pour effectuer un bilan spécifique. On vérifie tout l’équilibre de l’enfant des pieds à la tête pour détecter les anomalies. Cela prend environ 20 minutes pour faire cet examen et diffuser les bonnes pratiques aux enfants et à leurs parents.

 

Les sessions de rendez-vous ont lieu ce mercredi 30 mai, le 6 juin et le 13 juin au 45 Rue de la Parmentière à La Riche. Pour prendre rendez-vous : 02 46 67 10 20 ou le site protegetondos.fr.