Joué-lès-Tours

Joué-lès-Tours : L'ancien premier adjoint écarté de la majorité

Jean-Christophe Turot avait refusé de voter le budget municipal ce lundi soir.

La décision ne s'est pas faite attendre. Ce mardi, au lendemain du vote du budget 2018 au Conseil Municipal de Joué-lès-Tours, le groupe "Rassemblement pour Joué" de la majorité de Frédéric Augis a publié un communiqué pour acter le départ de Jean-Christophe Turot, pourtant 1er adjoint de Frédéric Augis entre 2014 et 2016, de la majorité. Si Monsieur Turot reste conseiller municipal, le voilà désormais libre de tout engagement.

Lundi soir, celui qui avait fait partie de l'opposition municipale entre 2008 et 2014 toujours aux côtés de Frédéric Augis, avait non seulement exprimé ses critiques envers le budget présenté par Vincent Téléga (1er adjoint et adjoint aux finances), mais s'était aussi abstenu lors de son vote. Un geste fort en politique.Rompant ainsi la solidarité de la majorité municipale, Jean-Christophe Turot savait qu'il se mettait au ban de celle-ci. Dès la fin du Conseil Municipal, le maire de Joué-lès-Tours avait bien pris soin de séparer le nom de Jean-Christophe Turot du reste de la majorité municipale.

"En ne votant pas le budget, Jean Christophe Turot renie officiellement les engagements pris devant les Jocondiens et pour lesquels il a obtenu leur confiance" écrit ce matin Vincent Téléga pour la majorité municipale. Et l'actuel premier adjoint de juger son précédesseur : "Jean Christophe TUROT aurait pu – aurait dû - apporter sa contribution constructive plutôt que de faire le choix d’un travail souterrain contre-productif qui éclate aujourd’hui au grand jour".

Un communiqué qui en précède un second écrit cette fois par Sandrine Fouquet (adjointe à la culture) en tant que déléguée du canton de Joué-lès-Tours pour le parti Les Républicains. Dans ce dernier l'élue dénonce "une décision d’autant plus choquante que Jean-Christophe Turot participait le Mercredi 14 Mars à la réunion de la Majorité avec à l’ordre du jour, la présentation du budget et pour lequel il n’avait alors émis aucune remarque". Et la représentante des Républicains d'évoquer "une attitude qui s’apparente à un petit jeu politicien qui visiblement à la peau dure y compris dans le nouveau monde promis par certains à longueur de déclarations médiatiques. En rejoignant officiellement les rangs de l’opposition et de la Gauche, les masques continuent de tomber pour Jean-Christophe Turot et ceux qui jouent avec la confiance de nos concitoyens". 

Jean-Christophe Turot avait quitté ses fonctions de 1er adjoint en 2016, officiellement pour des raisons d'incompatibilité avec son emploi du temps de médecin dans le civil, même si certains faisaient déjà état en off de désaccords avec le maire. Depuis Jean-Christophe Turot s'est semble-t-il rapproché du mouvement En Marche. 

Voir aussi sur 37 degrés : Le « Nouveau Monde » s’invite au Conseil Municipal de Joué-lès-Tours

Mathieu Giua

photo : Jean-Christophe Turot, capture d'écran du Conseil Municipal du 19 mars 2018