Indre-et-Loire

Puissance 4, musique et peinture : le royaume des enfants à Terres du Son

Et c’est sur le village gratuit.

Attention niveau de décibels potentiellement élevé, mais garanti sans caisson de basse !

Au village gratuit de Terres du Son, un secteur sympa du parc du château de Candé : ce petit coin de terre près des arbres dédié aux enfants, ouvert de 11h à 21h.« Nous sommes une quarantaine de bénévoles à l’animer tout le week-end » nous explique Alexandra, l’une des responsables de l’équipe, t-shirt bleu foncé sur le dos.

Entre les enfants des bénévoles qui passent une partie de la journée ici pendant que les parents s’affairent sur le festival, et ceux des visiteuses et des visiteurs qui viennent jouer ici, le lieu ne désemplit pas. « On a reconduit la chasse au trésor organisée l’année dernière, on propose aussi de faire de la décoration de sacs conçus à partir de chutes de tissus » poursuit Alexandra, alors qu’on fait gaffe pour éviter de renverser un pot de peinture.

2019 étant dédiée aux célébrations des 500 ans de la Renaissance en Centre-Val de Loire, ce cher Léonard n’est jamais bien loin : « on a conçu des pochoirs avec les principales inventions de Vinci pour que les enfants puissent les peindre. »

Bonne diversité d’activités manuelles, donc. Au point que l’équipe de l’espace enfants est presque victime de son succès quand on y passe ce samedi. Et les parents ne sont jamais bien loin : « ce n’est pas une garderie, on insiste pour que les adultes participent aux activités avec leurs enfants » précise bien Alexandra.

En plus de l’équipe maison de Terres du Son, l’espace enfants du festival s’associe avec quelques partenaires, comme les Brico Joueurs d’Amboise venus faire une démonstration de création de jeu en bois ce samedi. Ce dimanche atelier sérigraphie annoncé, parmi d’autres.

Et puis il y a l’espace que l’on surnommera affectueusement l’Espace Puissance 4 (parce que c’est cool, le Puissance 4 !).

Toujours à l’ombre, Bric à Notes est venu avec ses grands jeux en bois. Et les règles, si vous avez envie de les suivre scrupuleusement (autant vous dire que ce n’est pas forcément ce que font la majorité des rejetons). Donc on s’amuse à base de palets, de boules et de disques de couleur. Forcément les grands tentent de se frayer une place entre les petits pour participer.

Enfin, l’espace enfants de Terres du Son dispose de sa propre scène de concerts les pieds dans l’herbe avec un Instrumentarium délirant, fait de bric et de broc. Où l’on croise un garçonnet en train de faire de la musique avec une raquette de ping pong. Ou la relève : une petite Angèle, déjà bien accro au son comme la chanteuse éponyme passée la veille à Monts. La preuve ? Elle n’avait pas du tout envie de partir.