Indre-et-Loire

Le tout premier café associatif d’Amboise va éclore dimanche 31 mars

Ça s’appelle La Belle Poule.

Quand on les appelle, Céline et Vivien sont en train de s’occuper des réglages de la sono pour l’inauguration de dimanche… Ils sont en train d’achever les travaux de leur nouveau nid douillet, un magasin de jeux et jouets transformé en café associatif.

Tous les deux se connaissent depuis quelques mois, ils sont quasiment voisins à La-Croix-en-Touraine. Elle est originaire de la région orléanaise, et a essentiellement travaillé dans le milieu sanitaire et socio-éducatif, tout en ayant également des liens avec l’agriculture. Lui a grandi dans la région de Blois et a exercé dans le monde de l’hôtellerie et de la restauration. « Notre projet est né fin 2018, pendant l’hiver. On voulait donner un peu de sens par rapport à tout ce qu’il se passe dans la société, autour du climat par exemple. Notre objectif est d’avoir est lieu support pour des ateliers autour du corps, de l’art et de la nature. Pour tous les publics. Nous convergeons sur des valeurs de partage, de solidarité et de respect de la nature et de l’humain. »

Que des produits locaux et équitables

La Belle Poule sera donc essentiellement un lieu de vie, le premier café associatif de la ville d’Amboise que l’on pourrait un peu comparé à ce qu’il se fait depuis trois ans au Court-Circuit à Tours, Place de la Victoire.

« L’aspect ludique est aussi très important » poursuit Céline. « Nous sommes des gens joyeux, on aime s’amuser, transmettre. Apprendre de quelqu’un et apprendre à quelqu’un. Ici nous allons valoriser des gens merveilleux : des producteurs, des artisans, des gens ordinaires. Ce sera un lei ressource et relais. »

Au programme du mardi au vendredi puis lors du marché du dimanche de 10h à 15h : un café servant essentiellement des produits bio et locaux (pas plus de 100km d’Amboise ou alors issus du commerce équitable quand c’est impossible de faire autrement). Sur l’ardoise : café, thé, jus de fruits, bières et petite restauration (tartines, salades ou planches)… « On proposera aux gens de repartir avec ce qu’ils aiment, par exemple un fromage servi sur une planche. Pas question de faire concurrence aux épiceries, on aura juste un tout petit stock mais ce sera possible afin de valoriser les liens courts. On veut aussi proposer une diversité, changer régulièrement les producteurs à la carte pour créer une dynamique. »

Des expos 100% du coin

En plus de ça, La Belle Poule s’équipe d’un ordinateur et d’une imprimante avec possibilité d’aider les personnes en délicatesse avec l’informatique. Des jeux et livres seront à disposition pour les adultes et les enfants, Céline et Vivien préparent déjà des ateliers sur la santé, la créativité, l’environnement, des conférences interactives… « Par nous, ou par d’autres ». Et bien sûr des expos labellisées « 100% du coin ».

Le lieu acceptera la monnaie locale La Gabare et fera sa fête d’inauguration ce dimanche 31 mars de 14h à 20h au 42 Rue Rabelais. Un financement participatif est également en cours pour l’aider à démarrer… Objectif : 6 500€ pour s’équiper. 40% de la somme ont déjà été rassemblés.

Olivier Collet