Indre-et-Loire

La Vallée de l'Indre veut son espace de coworking

Et lance une enquête en ligne.

La communauté de communes Touraine-Vallée de l'Indre a beau rassembler 22 mairies, 52 000 habitants et 2 600 entreprises réparties dans 16 zones d'activité, beaucoup de personnes doivent prendre la route pour partir travailler, par exemple sur le territoire de Tours Métropole. Autant de voitures qui se retrouvent potentiellement dans les bouchons, autant de temps perdu le matin et le soir. L'agglo cherche donc une solution et envisage de s'inspirer des lieux de coworking déjà nombreux à Tours afin de proposer une alternative de travail à une partie de sa population.

"Le rapprochement emploi-habitat est un enjeu prioritaire pour échapper au phénomène dortoir peu propice au développement harmonieux des communes, et plus particulièrement des commerces et du tissu associatif qui les composent" explique-t-on depuis Sorigny. "Devant cette situation, la communauté de communes souhaite doter son territoire d’un réseau de tiers-lieux. Ce terme fait référence au troisième lieu qui n’est ni la maison, ni le lieu de travail habituel mais un espace de travail connecté grâce à internet et réunissant tous les services associés nécessaires."

Autrement dit, au lieu de travailler au bureau loin de chez soi ou comme au bureau mais à la maison, les salarié.e.s peuvent disposer d'un bureau avec le web, le téléphone et des services à proximité immédiate de leur domicile. Pas forcément pour y aller tous les jours, mais pour s'économiser quelques trajets dans la semaine.

"Pour les entreprises, le télétravail dans un tiers-lieu permet de rassurer le manager qui sait son salarié dans un lieu de travail adapté. Il y a  également  un  avantage économique pour l’usager mais aussi environnemental : réduction des embouteillages, des émissions de CO2 et donc de la pollution. Enfin, un avantage social : le tiers-lieu favorise les échanges et permet de dissocier vie privée et vie professionnelle, notamment pour les entrepreneurs qui se sentent alors moins isolés" argumente encore Touraine-Vallée de l'Indre qui vient de mettre en ligne une enquête pour recenser les besoins avant d'envisager la création d'un tel espace.

Plus d'infos par mail : DEVECO@tourainevalleedelindre.fr

Photo d'illustration