Indre-et-Loire

Un bus pour ausculter les enfants dans les villages d’Indre-et-Loire

Il devrait prendre la route avant la fin de l’année 2019.

Obtenir un rendez-vous chez un médecin d’Indre-et-Loire n’est pas forcément simple, ça peut même devenir très compliqué en zone rurale. Le Conseil Départemental cherche des solutions… Soutenu part le gouvernement pour tester des mesures du Plan Pauvreté, il réfléchit à utiliser une partie des crédits pour créer un système de consultations itinérantes dédiées aux enfants de 0 à 6 ans ou aux femmes enceintes. Ce service existe déjà dans 31 sites fixes tourangeaux : c’est la PMI. On ne s’y rend pas pour faire soigner une grippe ou une varicelle mais pour obtenir des conseils sur le sommeil et l’alimentation de son enfant ou encore pour discuter d’éventuels troubles du comportement et de difficultés de relations parents-enfants. Les rendez-vous sont gratuits : plus de 9 000 petits patients ont notamment été vus en consultation préventive de pédiatrie en 2018.

En complément des différents lieux d’accueil (près du Champ Girault à Tours, au Sanitas, à Mame, Amboise, Chinon…), la PMI d’Indre-et-Loire pourrait donc prochainement disposer d’un bus pour parcourir les routes du département et se poser une demi-journée, une journée voire plus dans une commune pour des consultations préventives. De quoi simplifier les démarches de santé de familles qui n’ont pas forcément accès à un médecin ou qui ont des difficultés pour se déplacer.

En cours de montage avec la Caisse d’Allocations Familiales, ce projet de Bus de la Prévention pourrait s’élancer avant la fin de l’année, peut-être même dès la rentrée de septembre 2019 selon le souhait de l’élue en charge du dossier Barbara Darnet-Malaquin : « cela nous permettrait de toucher des familles qui ne se manifestent jamais » dit-elle. On pourrait y rencontrer une infirmière ou un médecin, voire une sage-femme dans des zones où il en manque comme dans le Sud-Est tourangeau (le Lochois). Un système similaire existe déjà dans d’autres départements comme les Yvelines.

En plus des consultations de prévention pour les 0-6 ans, la PMI d’Indre-et-Loire est également chargée de distribuer les carnets de santé des nourrissons aux familles qui viennent d’accueillir un heureux événement. C’est aussi ce service qui organise des contrôles de la vue ou de l’audition dans les écoles maternelles afin d’évaluer la santé des enfants de 3 et 4 ans. Selon les soucis rencontrés, ils peuvent ensuite être orientés vers un médecin généraliste ou un ophtalmo en cas de troubles de la vue, par exemple. Elle organise également des activités entre familles comme des massages d’enfants ou des ateliers avec l’association Livre Passerelle pour découvrir la lecture. L’ensemble est accessible sans conditions de revenus particulière. Dans certains cas, des visites à domicile sont planifiables.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter les Maisons Départementales de la Solidarité (Amboise, Bourgueil, Cheillé, Descartes, Montbazon, Neuillé-Pont-Pierre, Joué-lès-Tours, Tours-Dublineau – récemment rénovée – Saint-Avertin…).