Indre-et-Loire

La Forteresse de Chinon mise en lumières

De quoi l'apprécier pleinement de nuit.

Véritable paysage de carte postale, la Forteresse de Chinon, perchée sur un éperon rocheux, domine la « petite ville au grand renom ». Qui n'a pas été charmé en effet en venant de la rive Sud de la Vienne par cet élégant panorama de la forteresse surplombant la vieille-ville ?

Ce paysage pourra désormais être apprécié de nuit également. En effet, depuis ce vendredi soir, les Chinonais et les visiteurs peuvent découvrir la forteresse sous son nouvel éclairage.

L'éclairage qui était partiel jusque-là a été remplacé par une mise en lumière de l'ensemble de l'édifice. Une volonté du Conseil Départemental, propriétaire des lieux, afin de mettre en avant la valeur patrimoniale de ce site qui depuis une 15aine d'années a bénéficié d'investissements conséquents pour le dynamiser. Cette mise en lumières s'inscrit donc dans cette continuité, avec un investissement de 700 000 euros financés par le Département, la Communauté de Communes de Chinon, la ville de Chinon, la Région et le Sieil).

Confiée à la société SPIE CityNetworks, l'installation a nécessité 7 mois de travail avec l'installation de 316 projecteurs soutenus par 32 totems créés sur-mesure (allant de 1,50 à 7m de hauteur) afin de ne pas toucher aux murs de l'enceinte. L'installation lumineuse va permettre de souligner les reliefs et les spécificités de la forteresse en attirant l'attention de certains détails architecturaux, expliquent ainsi les concepteurs.

A l'instar du Plan Lumières de la ville de Tours, l'installation va permettre également de décliner la mise en lumières sous 4 thèmes lumineux différents en fonction des saisons.

Un lancement ce vendredi soir qui coïncidait également avec celui de « Noël au pays des Châteaux », l'opération visant à booster la fréquentation de ces monuments pendant la période de Noël, grâce à des animations spéciales. A Chinon le thème de cette année est « Sapins d'Hiver, Sapins Divers ».

Toutes les informations sur « Noël au pays des châteaux » ici.

Crédit photo : Camille Saada / CD37