Indre-et-Loire

Les pompiers d'Indre-et-Loire appelés à manifester le 1er décembre

La CFTC dénonce un manque de personnel.

La dernière fois que les pompiers d'Indre-et-Loire s'étaient mobilisés, c'était en raison d'un problème avec le temps d'attente aux urgences et c'était en janvier 2017. Aujourd'hui c'est pour un tout autre sujet que le syndicat CFTC des soldats du feu du département veut alerter...

A l'occasion du Conseil d'Administration du SDIS37 (Service d'Incendie et de Secours d'Indre-et-Loire, une structure notamment financée par le Conseil Départemental), la CFTC a voulu dénoncer "les trop nombreux dysfonctionnements au sein de notre maison".

"Il s’agit de dénoncer une réelle pétaudière, situation inconnue au SDIS37 depuis plus de 15 ans, et non de réaliser un coup de force à la veille des élections professionnelles" assure l'organisation professionnelle majoritaire au sein des pompiers tourangeaux évoquant un malaise grandissant depuis 2016 qui s'est accentué ces six derniers mois, évoquant des relations compliquées avec le nouveau directeur du SDIS.

Voici les problèmes listés par la CFTC : "Effectifs de sapeurs-pompiers professionnels insuffisants, une diminution de la disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires, une explosion du nombre d’interventions, une application de la réforme de la filière SPP tronquée, des personnels administratifs et techniques non reconnus, dévalorisés... Une absence totale de la considération de l’humain." Ainsi, malgré des créations de postes récentes, "lles ne répondent pas à la réalité du terrain" d'après les délégués du personnel : "qui demain ira s'installer dans une commune où les secours mettront 30 à 45 minutes à intervenir ?" s'interogent-t-ils par la voix du président Anthony Chauveau.

Une manifestation est prévue le 1er décembre à 8h30 sur le parking face au Château de Villandry, à l'occasion de la Ste Barbe départementale, la traditionnelle cérémonie annuelle des pompiers du département.

 

Photo d'archives, Patricia Pireyre