Indre-et-Loire

Le Défi Familles à Energie Positive : 5 questions pour tout savoir sur ce jeu écolo génial

La promesse : gagner 200€ en un an.

Le gaz augmente de 5,8% au 1er novembre et on ne parle même pas de l’augmentation des carburants qui agace pas mal de monde au point que des manifestations se profilent le 17 novembre en Touraine. On peut râler, c’est vrai. On peut aussi tenter – quand c’est possible – de faire évoluer son mode de vie. C’est ce que propose le Défi des Familles à Energie Positive en Centre-Val de Loire et en Touraine. La 9ème édition débute en décembre mais c’est maintenant qu’il faut s’inscrire. On vous explique tout…

 

De quoi parle-t-on ?

Evénement national relayé par le Conseil Régional, Couleurs Sauvages ou encore l’ALEC37, le Défi Familles à Energie Positive a pour objectif d’encourager des ménages à réduire leur consommation énergétique pour faire des économies (chiffrées jusqu’à 200€) et, au passage, faire un bon geste pour l’environnement. Il en existe également une variante dite « à Alimentation Positive » afin d’encourager à l’achat de produits bio et locaux pour ses repas.

Les organisateurs de l’événement insistent beaucoup sur son côté ludique. L’idée n’est pas de contraindre pour utiliser moins de gaz, d’électricité, d’eau ou d’essence mais plutôt d’inciter, de découvrir des solutions à plusieurs pour évoluer en douceur, pas brutalement.

 

Comment ça marche ?

L’objectif affiché n’est pas drastique : réduire sa consommation énergétique de 8% du 1er décembre 2018 au 30 avril 2019, c’est-à-dire durant la saison hivernale où l’on consomme traditionnellement beaucoup pour se chauffer, s’éclairer, se déplacer… On ne participe pas seul : ça se fait au moins par groupe de 4 foyers (voisins, amis…) et maximum 12. On peut se lancer si l’on vit seul(e), en couple, avec ou sans enfants.

Ensuite, pendant 5 mois, vous vous engagez à tenter une partie des 100 écogestes proposés sur la liste du Défi. Pas tous, évidemment, ceux qui vous inspirent et vous paraissent réalisables en fonction de vos habitudes. Pendant ce temps, il faut relever, au moins 3 fois, votre consommation pour évaluer les progrès. Les résultats de chaque foyer d’une même équipe s’additionnent et à la fin il y a un podium régional, et un pour toute la France.

Des exemples d’écogestes ?

Aérer ses pièces 5 minutes par jour même l’hiver, équiper ses robinets d’éco-mousseurs, mettre un couvercle sur la casserole pendant la cuisson, débrancher le chargeur de votre portable quand la batterie affiche 100% et ne pas le laisser sur la prise…

 

Et ça donne quels résultats ?

Plus de 7 millions de kw/h ont été économisés dans toute la France en 9 ans grâce aux 41 300 foyers participants, selon les chiffres fournis par les organisateurs. 254 foyers se sont mobilisés en 2016/2017 avec une réduction moyenne de leurs dépenses énergétiques de 9% (supérieure à l’objectif donc), le record étant de -27,5% pour un groupe du Loir-et-Cher, -54% pour la consommation d’eau. 187 500kw/h n’ont pas été produits à l’échelle régionale soit l’équivalent de 11 fers à repasser branchés pendant un an ou 91 TV à grand écran allumées en permanence pendant 12 mois.

 

Comment je fais pour m’inscrire ?

Un coup de fil au 02 47 60 90 70 ou un mail à emilie.tregouet@alec37.org. Le 10 novembre, rendez-vous de 10h à 15h à la Maison de la Gloriette à Tours pour un événement de lancement de 10h à 15h avec des témoignages d’anciens participants ou la découverte du guide des 100 écogestes.