Indre-et-Loire

Impossible de traverser le Cher à Chisseaux pendant 9 mois

Il faut refaire le pont.

2 000 véhicules l'empruntent chaque jour : dès ce lundi 1er octobre - et jusqu'en juin 2019 -, le pont de Chisseaux qui traverse le Cher près du Château de Chenonceau sera en chantier. Le Conseil Départemental y consacre un budget d'1,2 million d'euros.

Construit à la fin du XIXème siècle,l'ouvrage reliant Chisseaux à Francueil a été détruit en 1940 pour freiner la progression des Allemands puis reconstruit en 1955 ; en 1995, le Département a réalisé des travaux d’entretien mais le tablier présente quelques fragilités, aussi depuis 2015, la circulation s’y effectue en alternance.

 

Le projet : démolir le tablier, le reconstituer en éléments préfabriqués et élargir les trottoirs (ils atteindront 1m50) pour sécuriser la circulation des piétons et des cyclistes.

Forcément, pendant ce temps-là, l'axe sera coupé et une déviation mise en place pour les poids-lourds et les véhicules légers avec un franchissement du Cher au niveau de Bléré.

Les transports scolaires seront modifiés pour la totalité de l’année scolaire 2018/2019 et franchiront le Cher à hauteur de Civray-de-Touraine.

Les boucles cyclables (Indre à vélo et boucle 47 « la voie royale » de la Communauté de Communes Bléré Val de Cher) empruntant cet ouvrage seront également déviées par le pont de Civray-de-Touraine. En revanche, pendant la durée des travaux, les accès aux campings (Moulin Fort à Francueil et L’Écluse à Chisseaux) et à l’embarcadère de la Bélandre seront maintenus.

Photo : Christophe Nambault, CD37