Indre-et-Loire

« Bienvenue chez Nous » : une maison d’hôtes de Chançay sur TF1 cette semaine

Marie-Hélène et Laurent Sonzogni reviennent sur leur expérience.

Le couple a hâte de découvrir le montage à la télé, « même si on ne pourra pas regarder tous les jours en direct car nous avons du monde ». A la tête du Moulin de Bacchus depuis un an, Marie-Hélène et Laurent ont participé au jeu de TF1 réservé aux propriétaires de maisons d’hôtes, Bienvenue chez Nous. Et pourtant, au départ, ils n’étaient pas forcément motivés, quand ils en discutaient entre eux. Ils pensaient même refuser tout net une éventuelle proposition, « on en parlait encore deux jours avant qu’ils appellent, parce que c’est assez piquant » confient-ils. Puis la production a contacté les hôteliers tourangeaux… « et comme on est trop joueurs, on a dit oui ! »

Originaires de la région parisienne, les époux Sonzogni sont du genre à changer de vie régulièrement : « moi tous les dix ans, et ma femme très souvent aussi » explique Laurent. Nouveau métier… et donc nouvelle région depuis 2017 avec le rachat de cette belle propriété de Chançay disposant de 5 chambres dans une demeure au cachet historique certain, avec en prime une grande piscine, de quoi séduire notamment les étrangers : « honnêtement on avait le plus bien le plus sympa de la semaine » fanfaronnent un peu les propriétaires en se remémorant l’expérience télévisuelle, enregistrée au printemps.

On rappelle le concept de Bienvenue chez Nous : sur une semaine, 4 responsables de maisons d’hôtes se reçoivent à tour de rôle dans leurs établissements et notent tout (le confort, la propreté, les services, les activités…). Le vendredi, ils se retrouvent pour une grande explication et, au final, le duo ayant reçu la meilleure moyenne repart avec 3 000€. Forcément, l’ensemble est un peu scénarisé et exacerbé car c’est de la télé, et il faut bien un peu de spectacle voire d’embrouilles pour donner du peps à l’ensemble.

Après coup, « c’était une expérience extraordinaire » indique Laurent. Mais pas forcément facile d’encaisser les critiques… « Dès le début on a vu un binôme assez critique, très procédurier et un autre a été odieux alors qu’on ne s’y attendait pas. On était préparés à recevoir des critiques mais certaines ont été hypocrites et personnelles, ça nous a fait mal alors que nous on a voulu rester tels qu’on était, vraiment montrer ce que l’on faisait, sans jouer la gagne. »

« Il y a eu des critiques sur notre accueil ou sur la propreté, alors que l’on cartonne quand on regarde les avis de nos clients, qui eux sont les plus importants pour nous, plus honnêtes. Le problème c’est que les mots étaient parfois méchants et violents même si l’un des binômes est resté très gentil » racontent encore les deux jeunes tourangeaux, qui gardent tout de même le sourire : « on ne regrette absolument pas notre participation. On l’a vécu comme un jeu, c’était génial, à vivre ! »

 

Bienvenue chez nous sur TF1 à 18h15.