Indre-et-Loire

Village gratuit de Terres du Son : ne faites pas que passer, arrêtez-vous !

Il est ouvert de 11h à 1h ce dimanche.

Passage obligé vers les grandes scènes du Domaine de Candé de Monts, le village gratuit du festival Terres du Son est un événement à lui tout seul, une ruche bouillonnante où il se passe toujours quelque chose et même plusieurs choses en même temps. En quelques minutes seulement, vous pouvez ainsi passer d’un jeu à un concert pour poursuivre par une conférence et une pièce de théâtre avant de conclure par une pause gourmande avec la vue imprenable sur la Vallée de l’Indre depuis les abords immédiats du château (il se murmure même que par temps de grosses chaleurs, les campeurs de Terres du Son descendent un peu plus bas pour se baigner dans l’étang).

Pour cette édition 2018, celui qu’il faut appeler éco-village, a été réaménagé, légèrement réorganisé afin de gagner en clarté. Pas de changement fondamental, juste des regroupements par pôles… A l’entrée, les enfants pourront par exemple commencer par profiter de la petite fête foraine, avec les traditionnelles barbes à papa et l’atelier pêche au canard… Et ce n’est pas tout : ce dimanche, on peut vous signaler par exemple l’atelier de construction de jouets en bois avec les Brico Joueurs de14h à 18h, vous pouvez aussi emmener vos petits à la mini ferme ou aux grands jeux situés en contrebas du chemin (table de ping pong…) ou les inviter à l’initiation au beatbox de 14h à 17h sur l’espace Walili.

Surtout, en poursuivant vers le château, on vous conseille de vous arrêter auprès des stands des associations et structures solidaires qui rivalisent d’ingéniosité pour vous garder quelques minutes et vous informer des enjeux en matière de développement durable… Saluons par exemple la créativité du réseau Centraider (organisme régional qui soutient et coordonne des initiatives solidaires autour du monde) qui a mis au point un Burger Quiz spécial pour Terres du Son, inspiré du jeu télé d’Alain Chabat qui a fait son retour au printemps sur TMC. Vous pourrez aussi prendre le temps de discuter un peu avec l’équipe, et notamment un jeune homme marocain en service civique international et qui pourra vous informer sur ce dispositif accessible jusqu’à 26 ans pour partir à la découverte d’une autre culture avec une mission en poche.

Parmi les autres structures présentes : La Ruche qui Dit Oui ou l’AMAP de La Riche pour favoriser les circuits courts, Zéro Déchet Touraine ou Tri 37 pour jeter moins (sur le festival, chaque pôle de poubelles est d’ailleurs orné d’une citation humoristique), ALEC 37 ou Energie Partagée pour faire des économies d’énergie ou bien encore Api’Planète pour parler des insectes : avec la Sepant, l’association vous présentera son hôtel à insectes. Au programme : fabrication de robots, construction d’une douche solaire ou apprentissage de techniques pour réutiliser les épluchures de légumes. Tout ça animé par la « police verte » de la Ligue d’Improvisation de Touraine.

En avançant, jetez un œil aux stands des créateurs locaux qui composent le petit marché de Candé avec des bijoux, de la déco ou des vêtements forcément fabriqués à la main… Et puis poussez la porte du Pavillon de Chasse, déjà parce que c’est un beau lieu, et ensuite parce qu’il s’y passe souvent quelque chose comme ce spectacle de danse et de musique indienne découvert par hasard samedi après-midi.

Toutes les infos sur le village de Terres du Son sur le site du festival.