Indre-et-Loire

Gaël Faye sensationnel, Juliette Armanet lumineuse, des Toukans et des moustiques : un vendredi à Terres du Son

Le grand reportage photo d’Info-Tours.fr.

Match de foot de la France oblige, la première soirée de Terres du Son n’a pas fait le plein ce vendredi. Il y avait un temps ensoleillé, quelques belles propositions dans la programmation et une décoration complètement repensée pour égayer le Domaine de Candé mais il manquait juste un petit quelque chose, cet ingrédient supplémentaire qui fait qu’une soirée chaude devient bouillante.

Soyons clairs, on a tout de même eu de belles émotions dès les premiers concerts, y compris en fin de soirée avec le DJ set astronomique de 2Manydjs… Beaucoup plus tôt à Propul’son, alors qu’on tournait encore à l’eau en raison de la chaleur, Revivor (qu'on a rencontré pour 37 degrés) a fait preuve de générosité en ouverture du festival et alors que beaucoup avaient les pensées tournées vers les bleus… A l’heure de l’apéro au village, le duo tourangeau aérien Toukan Toukan (dont le dernier clip est à voir sur 37 degrés) a amené la jungle sur la scène Grizzly, avec option robe léopard et supplément moustiques : un beau moment de détente, allongé dans l’herbe…

Revivor

Toukan Toukan

Première tête d’affiche du week-end, Juliette Armanet est montée sur scène peu après 19h. Dans une combinaison aussibrillante que ses refrains, celle qu’on avait déjà adorée au Temps Machine de Joué-lès-Tours a illuminé la prairie de Monts de son naturel et de ses refrains sensibles, sensuels voire érotiques (sa reprise d’I feel it comin’ de The Weeknd est un bijou dont on ne se lasse pas).

 

Juliette Armanet

Grégory Porter

Mais s’il y a un moment à retenir de cette soirée d’ouverture, c’est forcément le concert de Gaël Faye. Aux dernières Victoires de la Musique, l’auteur de Petit Pays est reparti avec le trophée de la révélation scène : il est plus que mérité tant le garçon se démène… Ses textes sont sublimes, son énergie est fantastique, ses refrains nous ont fait décoller du sol à plusieurs reprises… Avec lui on tremble, on sourit d’un air attendri où on crie de joie… C’est des lives comme ça qu’on aime, habités, fougueux et tout simplement humains. Croisé en sortie de scène, il a même pris le temps de faire quelques photos en coulisses.

 

Gaël Faye

Ce samedi, Terres du Son continue avec Lomepal, Roméo Elvis, Django Django, le duo malien Amadou et Mariam et sans doute quelques belles surprises.

Les photos de cet article son signées Claire Vinson, Delphine Nivelet et Laurent Depeigne…