Indre-et-Loire

L'article à lire absolument avant d’aller vous éclater à Terres du Son

La 14ème édition du festival a lieu ce week-end au Domaine de Candé, à Monts.

Ça sent bon le rock, le rap ou l’électro… Ça sent aussi la bière, les burgers locaux, les blind test ou les bons délires sous les arbres… Pas de doute, Terres du Son approche. Le festival, ou plutôt éco-festival, organisé par l’ASSO pour la 14ème année consécutive revient dès ce vendredi 6 juillet pour 3 jours au Domaine de Candé à Monts. Avant d’en prendre la direction, voici notre to do list pour ne rien oublier.

  • Météo :

Il va faire chaud samedi et dimanche, c’est-à-dire plus de 30° l’après-midi. Même si le village gratuit est sous les arbres, ce n’est pas le cas de la Prairie des grandes scènes qui, comme son nom l’indique, est en plein soleil (à l’exception du Chapitô). Bref, prenez crème solaire et chapeau ou, au pire du pire, assurez-vous qu’il vous reste un tube de Biafine quelque part pour calmer les rougeurs en rentrant.

 

Pensez aussi à prendre des t-shirts longs pour les enfants. Au fait, il se peut que quelques gouttes tombent vendredi : rien de bien méchant, mais vous êtes prévenus. Partez aussi avec une bombe d’anti moustique dans le sac à dos, surtout si vous comptez dormir au camping (c’est un conseil d’ami).

 

 

  • Equipement :

On l’a dit juste au-dessus, pas besoin de gros pull. Prenez cependant un petit truc pour la fin de nuit et de bonnes chaussures pour faire les allers-retours entre le village gratuit et la zone des grandes scènes, ou vers le camping (10-15 minutes de marche selon votre rythme). Pas besoin de lampe torche, tous les ans le chemin est joliment illuminé à la nuit tombée.

Si vous comptez faire chauffer Snapchat et Instagram pour partager vos moments sur le festival, prenez une batterie de secours mais surtout téléchargez l’appli gratuite Terres du Son avec le plan complet ou les horaires des concerts, en plus elle a été développée par une start-up tourangelle, les Code Troopers.

Autre appli à avoir sous la main : CiviTime, avec le mot de passe TDS2018 elle vous ouvrira les portes d’un concours permettant de gagner un pass valable à vie pour profiter du festival… Pour repartir avec, il faudra venir à vélo, ramasser des mégots, répondre à des quizs, trier les déchets, donner son gobelet à une association… Ça se tente, non ?

 

  • A réviser :

Les paroles de Roméo Elvis, Amadou & Mariam, Juliette Armanet, Lomepal ou Feu ! Chatterton, têtes d’affiche du week-end. Vérifiez aussi vos connaissances en variétés : comme chaque année la Charcuterie Musicale, sa caravane rose et ses blind test déjantés seront de la partie tout le week-end pour vérifier votre culture musicale.

  • Transports :

Pour les courageuses et les courageux désireuses et désireux de ne pas émettre le moindre gramme de CO2 pour rejoindre Monts, l’opération Pédalons jusqu’à Terres du Son est renouvelée. L’idée c’est de rouler en groupe jusqu’au festival, ce qui est quand même beaucoup plus sympa et donne à l’ensemble un petit air de Tour de France (le dopage au jus de pomme de Touraine est autorisé). Deux lieux de RDV sont prévus : la maison du vélo sur le Bd Heurteloup à Tours, et la Maison de la Gloriette aux Deux-Lions, les horaires complets sont ici… et les bagages sont pris en charge par les organisateurs si vous allez camper.

PS : un de nos journalistes a prévu de participer à l’aventure cette année, si vous le reconnaissez, vous avez le droit de l’encourager.

Par ailleurs, malgré l’annonce d’une grève à la SNCF, le train peut aussi être une bonne solution, le tarif étant à 4€ aller-retour depuis toute la région Centre-Val de Loire. La gare de Monts, proche du festival, se situe sur la ligne Tours-Poitiers. Pas mal non plus : le bus Rémi depuis la gare de Tours (gratos), toutes les 20 minutes dès 14h à l’aller, jusqu’à 4h pour le retour vendredi et samedi, 3h le dimanche. Mais aussi le lundi matin depuis le camping. La dernière solution est le covoiturage, sachant qu’en général on met jusqu’à 5 personnes dans une voiture. Evidemment, celui qui conduit ne boit pas (comme tous les ans, l’Automobile Club de Touraine tiendra un stand prévention avec alcootests)… Au fait, attention désormais les routes vers Candé sont limitées à 80km/h (fin de la parenthèse « rabat joie »).

  • Pour mater le match des bleus vendredi aprem’ :

Pas d’écran géant prévu.

  • Pour payer :

Les K7 ont disparu… sauf sur Terres du Son où l’on paye avec une carte K7 qui se recharge sur Internet ou dans les banques du festival. Pour tout comprendre, c’est par ici que ça se passe et à la fin du week-end, vous pourrez récupérer ce que vous n’avez pas dépensé.

  • Pour faire dodo :

Le camping est gratuit.

 

  • Pour les personnes à mobilité réduite :

Il y a un parking spécifique et des cheminements dédiés pour accéder aux scènes, ainsi que des plateformes pour les fauteuils roulants. Des boucles magnétiques sont également installées pour permettre aux personnes sourdes ou malentendantes de profiter des concerts.

  • Pour les enfants :

C’est au village gratuit que ça se passe, avec même un espace dédié aux femmes enceintes et aux bébés, les infos sont par ici.

  • Pour suivre le festival en direct :

C’est sur Info Tours et 37 degrés que ça se passe ! Partenaires du festival, nos deux médias vous feront vivre au jour le jour l’événement avec des reportages photo et vidéos, des interviews décalées, des rencontres avec les artistes, des critiques culinaires, des immersions avec les bénévoles et les festivaliers… Vous aurez de la lecture !