Indre-et-Loire

Départementales limitées à 80km/h : ça commence dimanche en Indre-et-Loire

Mais toutes les routes secondaires du département ne sont pas concernées.

C’est une mesure impopulaire, que les motards d’Indre-et-Loire ont encore l’intention de contester ce samedi dès 11h devant la préfecture à Tours : le gouvernement a décidé que dès le 1er juillet la limitation de vitesse passerait de 90 à 80km/h sur les routes secondaires sans séparateur central pour réduire la mortalité (25 conducteurs sont morts sur ce type de routes depuis janier en Touraine)...

Le décret entre en vigueur ce week-end et la précision « sans séparateur central » a son importance... Par exemple, on notera qu’elle ne concerne pas le périphérique de Tours, route à 2x2 voies avec une glissière de sécurité entre les deux sens de circulation : on pourra donc toujours rouler à 90km/h sur cet axe.

Pour la D751 entre Tours et Chinon, dépourvue d’un tel équipement, il faudra en revanche lever le pied dès ce dimanche mais dans les zones où il y a deux voies pour doubler, il sera possible d’atteindre 90km/h. Au final, plus de 3 500km de routes sont concernés pour notre département, soit 98% des axes départementaux. Les seules portions avec des secteurs à 90 sont situés sur la D910 entre Tours et la frontière avec la Vienne, entre Tours et Château-la-Vallière, sur une petite partie de l’axe Loches / Ste Maure, un bout du tronçon Amboise-Loches ou encore une section de la levée de la Loire entre St-Pierre-des-Corps et Amboise.

De toute façon, ce qu’il faut retenir c’est que la règle sera 80km/h et l’exception 90. 300 panneaux doivent être modifiés en Touraine, ils ont été commandés et ça va coûter 25 à 30 000€ (l’Etat doit prendre en charge la facture). Comme ils ne seront pas tous en place dès ce dimanche 1er juillet, les anciens seront démontés ou cachés, et ce n’est pas parce qu’il n’y a pas clairement un panneau indiquant l’obligation d’aller à 80 qu’il ne faudra pas respecter la mesure, d’ailleurs la préfecture a indiqué en début de semaine que la quarantaine de radars automatiques que comptent les routes du département (hors réseau autoroutier) devrait être mise à jour automatiquement dans le week-end. Dans certains cas, méfiance : les machines pourraient ne plus être annoncées par des panneaux en amont... Et si jamais il reste encore un panneau 90 dans le secteur, vous pourrz contester le PV, mais seulement dans ce cas-là. Le gouvernement a annoncé que la mesure serait testée pendant deux ans, et qu’elle serait abandonnée si jamais elle n’était pas jugée concluante.