Indre-et-Loire

Une église tourangelle emblême du Loto du Patrimoine

C'est l’Église Notre-Dame de La Celle-Guénand.

C'est un tirage du Loto un peu particulier qui se prépare pour le 14 septembre prochain, juste avant le traditionnel week-end des Journées du Patrimoine... A cette occasion, la Française des Jeux va vendre des grilles spéciales représentant 18 monuments français (1 dans chaque région métropolitaine, et les 5 autres en outre-mer), avec l'objectif de récolter des fonds pour financer la restauration du "patrimoine en péril" : l'objectif affiché par le Ministère de la Culture, partenaire de l'opération avec la Française des Jeux et la Fondation du Patrimoine, est de rassembler 15 à 20 millions d'euros.

Dans la liste des monuments dévoilée ce lundi par Le Figaro, on constate que le monument représentant la région Centre-Val de Loire est tourangeau : c'est l'Eglise Notre-Dame de La Celle-Guénand, classée monument historique depuis 1908.

"La façade romane fait la renommée de cet édifice. Elle possède une porte centrale, flanquée de deux arcades aveugles plus petites et surmontée d'une fenêtre en plein cintre accostée de colonnettes, ce qui donne à l'ensemble une allure poitevine (...) L'église se compose d'une nef principale à trois travées de grandeurs inégales, de deux collatéraux étroits, d'un transept et d'un chœur d'une seule travée terminée par un chevet plat flanquée au sud d'une pièce servant de sacristie" peut-on lire sur le site de cette commune de moins de 400 habitants située au sud de Loches, près de Preuilly-sur-Claise.

Notez que pour participer au Loto du Patrimoine, il faudra débourser 15€. En plus du Loto à proprement parler, avec un jackpot au moins égal à 10 millions d'euros, des jeux de grattage seront aussi proposés avec des sommes promises au-delà du million d'euros. Dans tous les cas, les 20% de taxes dévolus à l'Etat abonderont une enveloppe pour des travaux de restauration, mais pas uniquement dans les 18 monuments choisis comme mascottes du jeu : une liste complète de sites ayant des besoins a été édictée, celle-ci n'est en revanche pas publique pour le moment. Les travaux seront alors programmés en fonction de leur urgence.