Indre-et-Loire

Elections au PS : Olivier Faure largement devant en Indre-et-Loire

Quasiment la majorité absolue.

C'est le seul candidat à s'être déplacé en Indre-et-Loire pendant la campagne interne des socialistes : ce jeudi Olivier Faure a fait un carton dans le département au cours du vote des militants du parti appelés à se choisir un nouveau 1er secrétaire.

Le chef de file des députés Nouvelle Gauche à l'Assemblée Nationale totalise 47% des suffrages tourangeaux, loin devant Emmanuel Maurel (34%), l'ancien ministre et porte parole du gouvernement sous François Hollande Stéphane Le Foll (17%) et enfin Luc Carvounas (2%). Olivier Faure fait donc un résultat un peu moins important qu'au niveau national en raison d'une adhésion tourangelle assez forte au projet d'Emmanuel Maurel (18% en moyenne dans le pays), Stéphane Le Foll est lui clairement boudé chez nous (25% dans toute la France).

242 militants (31% des inscrits) ont participé à ce scrutin dans le département et dans la journée on a appris le désistement de Stéphane Le Foll qui était qualifié pour le deuxième tour. Il n'y aura donc pas de second vote et Olivier Faura sera le futur patron des socialistes.

"Le choix net des militants a placé en tête le projet de Renaissance que nous portons. Avec toutes les forces du PS il nous appartient de le mettre en oeuvre dans l'unité et le renouveau des idées et des actions. Rassemblés, nous pourrons ensemble réussir cette renaissance" note le socialiste jocondien Vincent Tison.

"La volonté des socialistes de se rassembler a été de loin l'argument majeur pour la victoire d'Olivier Faure. Dépasser enfin la fracture frondeurs - hollandais pour préparer l'avenir. Un socialisme de la méthode... La synthèse dynamique qui permet de travailler sur des solutions concrètes et enfin et surtout un recentrage sur les valeurs de gauche s'opposant intelligemment mais clairement au Macronisme" note pour sa part le Tourangeau Alain Dayan.

Premier secrétaire férédal, Francis Gérard réagit aussi :"il faut chercher une unité, se remettre au travail pour élaborer des idées. Aujourd’hui vu l’état du parti après les élections de 2017 on repart avec les bonnes volontés qu’il y a. Olivier Faure n'a pas bcp fait parler de lui mais il a tenté à plusieurs occasions de faire évoluer les choses et c'est quelqu'un d'assez jeune. La gauche a un avenir si elle sait retrouver une crédibilité même si on part d’assez bas. On verra dans deux ans. Nous allons préparer prochaines élections, les européennes puis les municipales et les départementales."

Le PS37 organise son congrès local ce samedi 17 mars et il sera dans la rue jeudi 22 mars pour la défense des services publics aux côtés des syndicats.