Indre-et-Loire

Emmanuel Macron en Touraine suite et fin : à l’école puis au lycée

Le reportage photo d’Info-Tours.fr.

Après 24h d’opération commando en Touraine où il n’aura jamais respecté les horaires de son programme pour prendre le temps de discuter avec la foule, ses hôtes ou les élus pour faire des selfies/expliquer ses réformes/soigner son image (cochez la bonne case), Emmanuel Macron est reparti du département ce jeudi après-midi. Le président laisse l’image d’un chef de l’État intéressé mais malgré la séduction il ne parvient pas nécessairement à convaincre sur le long terme comme le prouve la forte mobilisation des retraités à Tours jeudi matin.

Après sa séquence sur l’apprentissage et la formation mercredi, Emmanuel Macron est parti en Sud-Touraine à Rilly-sur-Vienne jeudi matin, il a fait des maths avec les enfants de l’école qui sont mis en lien tôt avec le collège de Nouâtre. C’est dans cette école que le président a annoncé l’expérimentation de classes réduites à 12 élèves en CP et 13 en CE1 dès la rentrée 2018, donc fini la classe commune au village, il y aura un prof par niveau. puis un seul groupe jusqu'au CM2.

« Le maintien de l’école dans nos villages est essentiel » a voulu insister le locataire de l’Élysée. Réponse du maire de Rilly-sur-Vienne : « je suis un peu sceptique. » « Au-delà des chiffres on se sent fragile. Sur nos petites communes des élèves partent pour le privé et ça nuit à la diversité » dit un parent.

L’instant mignon : le président demande quand La Marseillaise a été composée. Réponse d’un enfant : « pendant les matchs de foot. »

L’instant promesse : Emmanuel Macron a promis aux enfants qu’ils pourraient visiter l’Élysée lors des Journées du Patrimoine en septembre.

Le chef de l’État a poursuivi sa visite au lycée Planiol de Loches pour découvrir l’expérimentation d’une passerelle vers les études de santé. Emmanuel Macron a déjeuné au self avant de reprendre la direction de Paris. Voici les photos de Pascal Montagne :