Indre-et-Loire

Radars automatiques : 504 616 flashs en Indre-et-Loire

C'est énorme, mais moins qu'en 2016.

Du 1er janvier au 31 décembre 2017, les 45 radars automatiques d'Indre-et-Loire ont flashé 504 616 véhicules sur les routes du département, soit presque une infraction par minute en moyenne (57 par heure, pour être précis). Ce chiffre colossal est néanmoins inférieur à celui de l'année 2016 (526 311 flashs dans le département), la baisse étant de 4%. Néanmoins, en 2015 on ne totalisait "que" 280 000 délits routiers constatés par les machines installées au bord des routes, le plus souvent pour des excès de vitesse.

Pourquoi cette différence. Une raison simple : le radar chantier situé sur l'A10 à Veigné, dans une zone où l'autoroute est en train d'être élargie et où la vitesse est limitée à 90km/h, c'est à lui seul près de 250 000 flashs. Derrière, deux autres appareils situés à Tours et Ste-Maure-de-Touraine rassemblent15% des PV envoyés. 42 machines se partagent au final un tiers des infractions.

Pour rappel le département d'Indre-et-Loire compte 21 radars fixes dont 8 qui flashent les excès de vitesse dans les 2 sens de circulation. 9 radars savent faire la différence entre un camion et un véhicule léger, 1 radar calcule la vitesse moyenne sur un tronçon de la levée de la Loire, il y a un radar sur un passage à niveau, 3 radars autonomes qui se déplacent et 10 radars positionnés sur des feux rouges.

Par ailleurs, gendarmes et policiers ont reçu la consigne de faire beaucoup de contrôles sur les routes tourangelles l'an dernier. Pas de doute, la mission "chiffre" est accomplie avec 21 510 infractions relevées, contre 12 300 en 2016 et 12 900 en 2015. Sur ces 21 500 infractions, 15 000 sont des excès de vitesse, 2 745 permis ont été immédiatement suspendus dont 1 077 pour des personnes qui roulaient trop vite, 772 à cause de l'alcool et 896 suite à une consommation de stupéfiants (410 en 2016).

La préfecture précise enfin que 4 000 personnes ont suivi un stage de sensibilisation à la sécurité routière l'an dernier, en vue de récupérer des points.