Indre-et-Loire

Un accord pour maintenir le centre de périnatalité d'Amboise

Il n'est plus menacé.

Depuis plusieurs mois, le doute planait sur l'avenir du centre de périnatalité d'Amboise, ce site qui accueille les mères avant et après leur accouchement. Son financement était remis en cause par l'Agence Régionale de Santé mais un accord vient d'être trouvé.

"La représentante de l'ARS Centre-Val de Loire au conseil de surveillance du centre hospitalier intercommunal d'Amboise Château-Renault (CHIC) a annoncé aujourd'hui, d'une part, que le centre de périnatalité de proximité d'Amboise (CPP) était maintenu avec son hébergement, d'autre part, que le projet pédopsychiatrique porté par le CHIC et son CPP allait voir le jour" précise le député LREM Daniel Labaronne.

Désormais, le centre de périnatalité recevra une subvention annuelle de 500 000€ "d'un niveau comparable à celles dont bénéficient des centres similaires" indique l'élu ajoutant que la prise en charge de mères souffrant de troubles psychologiques sera assurée via un projet pédopsychiatrique « Maman-Bébé » financé à hauteur d'un million d'euros (somme prévisionnelle).