Indre-et-Loire

Une propriété d'Olivier Debré classée dans les sites du département d'Indre-et-Loire

Elle est située sur les communes de Noizay et Vernou-sur-Brenne.

Le site « Les Madères », propriété du peintre Olivier Debré située sur les communes de Noizay et Vernou-sur-Brenne, est classé parmi les sites du département d'Indre-et-Loire depuis un décret publie le 1er octobre, fait savoir la préfecture d'indre-et-Loire ce jeudi.

Les services de l'Etat rappellent que le plan de gestion pour le Val de Loire UNESCO, approuvé fin 2012, a retenu le principe de préserver les 20 sites les plus emblématiques du Val de Loire par la mise en œuvre, pour les parties les plus urbanisées, d’aires de valorisation de l’architecture et du patrimoine et, pour les espaces à dominante naturelle, de sites classés.

Pour le département de l’Indre-et-Loire, 9 sites emblématiques ont été retenus :

  • La Confluence de la Loire et de la Vienne,
  • Les abords du château de Rigny-Ussé,
  • La Rabelaisie et la guerre picrocholine,
  • La Loire à Bréhémont,
  • La Loire à La-Chapelle-aux-Naux,
  • Le vallon de la Chatonnière et l’éperon de Marnay,
  • L’ensemble constitué par le château, le coteau, les varennes, l’aqueduc et la Loire à Luynes,
  • Les Madères, propriété d’Olivier Debré, à Vernou-sur-Brenne et Noizay,
  • La Loire à Amboise

La propriété des Madères appartient à la famille Debré depuis les années 30. Elle a d’abord été la propriété du pédiatre Robert Debré puis de son fils Olivier, dont le Centre de Création Contemporaine de Tours porte le nom. Il avait installé sur place un de ses ateliers dans une des caves troglodytiques.

La propriété, constituée d’une grande demeure construite à mi-pente du coteau, est encadrée de terrasses offrant des belvédères sur la Cisse et le Val de Loire.