Indre-et-Loire

Défilés, art floral et réalité virtuelle : le Japon est de retour à Montlouis

La 9ème édition du festival Manga-sur-Loire c’est ce week-end.

Non, Manga-sur-Loire n’a pas disparu du calendrier. Décalé dans le temps pour ne pas se retrouver face au mastodonte Japan Tours Festival organisé en hiver, l’événement à l’accent japonais de Montlouis-sur-Loire revient ce samedi 21 octobre après un an et demi d’absence. Une nouvelle date au tout début des vacances de la Toussaint mais ça ne devrait pas jouer en sa défaveur : « l’engouement pour la culture japonaise est de plus en plus présent, la preuve avec le succès du salon de Tours » souligne Morgane Arcent de la ville de Montlouis qui travaille depuis plus de 6 mois pour monter cette 9ème édition. 2 000 personnes sont attendues sur la journée, « et c’est toujours gratuit » ne manque pas d’insister la jeune femme.

Réparti entre le Complexe du Saule Michaud et la médiathèque Stéphane Hessel (où se concentrent les activités pour les plus jeunes avec lecture pour bébé ou atelier de création), Manga-sur-Loire rassemble une grosse trentaine d’exposants, professionnels, auteurs ou artistes. Certains viennent pour la première fois, d’autres sont des habitués, « mais beaucoup vont proposer de nouvelles choses » indique Morgane Arcent qui veut proposer des expériences différentes aux habitués.

Une créatrice de robes belle époque inspirées des mangas

Parmi les attractions qui devraient attirer du monde ce samedi : la réalité virtuelle sur trampoline, « on sera immergé dans un univers à 360° avec des sensations visuelles et corporelles, de quoi troubler les sens » explique l’organisatrice qui s’est associée à la boutique Virtual World de Tours. Dans un autre domaine, les Tourangeaux d’All Geek Studio présenteront des épisodes de leur websérie, et on pourra découvrir l’ikebana, un art floral traditionnel japonais « qui joue sur l’équilibre des formes et un concept philosophique d’équilibre entre les hommes et les femmes. Ce sont des compositions minimalistes mais avec un gros travail sur la structure. »

Dans la longue liste des originalités de Manga-sur-Loire, on trouve aussi le défilé d’une créatrice tourangelle (Madame Augustine) qui revisite des robes belle époque à la sauce manga, de quoi compléter le traditionnel et toujours très attendu défilé cosplay. « L’idée c’est vraiment d’ausculter la culture nippone dans son ensemble » poursuit Morgane Arcent en évoquant par exemple la conférence de l’association Hébé qui utilise le manga avec les adolescents en psychologie : « cela permet de créer du lien, de transposer des choses qui leur sont chères pour les amener à parler d’eux. »

Des projets pour la 10ème édition

Réalisé avec un budget stable de 8 000€, l’événement montlouisien revendique une amboance « familiale » et il est en plus en partie co-construit avec les associations locales : « elles ont des compétences à mettre en valeur » détaille Morgane Arcent qui souhaite mettre les visiteurs à contribution afin de recueillir leurs envies pour la 10ème édition d’ores et déjà annoncée pour 2018. « On voudrait créer un engouement supplémentaire car les jeunes n’ont pas encore une place suffisante dans le festival. Ce serait sympa qu’elle soit impliquée dans l’organisation pour proposer des exposants, des activités ou des animations. »

 

Dans les faits, il y a déjà un projet qui permet à tout le monde de participer au montage de Manga-sur-Loire : la création de l’affiche. Une dizaine de propositions ont été reçues et c’est celle de la jeune graphiste tourangelle Marine Bierret qui a été retenue. « Elle a d’ailleurs suivi des cours dans une école au Japon pour se spécialiser dans ce domaine » nous souffle-t-on. Un sujet sur lequel vous pourrez échanger avec elle puisqu’elle sera présente ce samedi de 10h à 20h aux côtés d’autres artistes comme la talentueuse Gil KD qui quittera un instant les murs d’Indre-et-Loire (on trouve ses œuvres à Tours ou Bléré) pour s’exercer sur d’autres supports (des portes voire des battants de douche).

Espace détente et stands de restauration

Lister le programme complet de la journée pourrait encore nous prendre plusieurs paragraphes, ce qui signifie que vous aurez sans doute de quoi faire pendant une bonne partie de la journée. Pour faire une pause, un espace détente sera aménagé sur de grands tatamis pour prendre le temps de lire ou de jouer avec l’association Dans le Blanc des Jeux. Des jeux de rôle également avec De Cape et des Dés ou un stand pour échanger ses cartes à jouer Des pâtisseries et plats japonais seront enfin vendus sur place aux gourmands afin de découvrir autre chose que les sushis.

Olivier Collet

Manga-sur-Loire, samedi 21 octobre de 10h à 20h au Saule Michaud et à la Médiathèque Stéphane Hessel. Entrée gratuite.