Indre-et-Loire

Boxe : une ceinture de champion d’Europe se joue à Veigné

Une grande soirée de boxe thaï y est organisée ce samedi soir.

Veigné s’apprête à être la capitale tourangelle de la boxe thaï ce samedi avec la nuit de l’Uppercut qui débute à 20h au gymnase des Varennes (tarifs : 15 à 35€). Ce rassemblement d’une dizaine de boxeurs se tient pour la deuxième année consécutive dans la petite commune et tout est fait pour que l’événement soit digne des grandes compétitions internationales. La preuve ? Une ceinture de champion d’Europe est en jeu pour l’ultime combat de la soirée. Celui-ci opposera un Ukrainien qui boxe au Portugal (Roman Skulsky) à un Français : Sofiane Meddar.

Parisien d’origine, âgé de 33 ans, Sofiane Meddar est arrivé à Tours dès la fin de semaine, et on a pris un peu de temps pour discuter avec lui. Boxeur pro depuis 7 ans, il vient du monde de la lutte et a commencé la boxe après la vingtaine. Membre du Team Chouk il dit aujourd’hui être avide de challenges : « je m’accroche, je ne lâche pas. »

En voyage sur les rings d’Europe et du monde entier ces dernières années, le trentenaire partage sa vie entre les gants et son job dans le monde du déménagement. Champion de France depuis mai dernier, il est désormais prêt pour franchir une marche de plus et caresse l’espoir d’être candidat à un titre de champion du monde…

On soulignera que le combat qu’il s’apprête à disputer ce 14 octobre dans la catégorie des moins de 60kg est une revanche, les deux adversaires s’étant déjà affrontés dans une autre discipline, le K-1. Sofiane avait alors été battu aux points : « je reste sur ma faim, je n’avais pas tout donné. » 1 an et demi plus tard, le Français est prêt à tout donner en 5 manches de 3 minutes : « je suis un diesel, c’est un format qui me va bien. » Et d’ajouter : « celui qui l’emportera sera le plus déterminé. »

Pour assister à ce duel, on attend des amateurs de boxe venus de toute la Touraine voire de Paris. Cette Nuit de l’Uppercut 2ème du nom sera aussi l’occasion de revoir boxer un enfant d’Indre-et-Loire : Faouzi Djellal, 22 ans, inscrit dans la catégorie des moins de 71kg. Bien connu dans le quartier de l’Europe de Tours Nord, il revient boxer sur ses terres pour la première fois depuis un an et demi et son départ pour le Team Chouk de Paris où il est entraîné par Chaouki Ferradj. Ce sera son premier combat international face à un Italien.

La belle histoire veut que les deux boxeurs français stars de cette soirée se soient préparés ensemble pour donner le meilleur. « C’est aussi le genre d’événement qui permet d’amener la boxe au-delà de ses sentiers habituels » complète Wadih, qui accompagne Sofiane et Faouzi dans ce déplacement.

Olivier Collet