Indre-et-Loire

La majesté de la Prophétie d'Amboise

Le reportage et les photos d'Info-Tours.fr.

Comme tous les ans depuis 1976, le Château d'Amboise s'anime les soirs de juillet et d'août, 250 bénévoles envahissent les pelouses du jardin devant le Château pour un spectacle hors norme.

Créé il y a 41 ans à l'initiative d'une jeune amboisienne regrettant que le château ne soit plus animé, ce spectacle nocturne vivant est façonné et présenté par les habitants. Aujourd'hui encore une dizaine des passionnés du début sont toujours présents dans les rangs des 400 bénévoles qui se succèdent sur la saison.

Depuis 2016, c'est une nouvelle création « La Prophétie d'Amboise » qui a vu le jour et a investi le château, l'ARA (Association Renaissance Amboise) a collaboré avec le metteur en scène et compositeur, Damien Fontaine connu pour la qualité de ses spectacles aux quatre coins du monde, c'est aussi à lui que nous devons la mise en lumière de la cathédrale de Tours.

Pour ce spectacle 2017, l'histoire débute à la fin du XIXéme siècle : le château émerge dans l'entrelacs des volutes nocturnes, des silhouettes se devinent dans les dédales des lieux, arpentant les plateformes du fantastique chantier de rénovation qui depuis peu a investi l'édifice.

Des enfants rêvent ici de batailles, de preux chevaliers et de conquêtes.

Soudain, un cri: l'un des enfants vient de se cogner contre l'une des poutres du chantier. Il en retombe tout étourdi, raillé par ses camarades de jeu qu'il le compare alors au malheureux Charles VII, tombé ici même , plus de 400 ans auparavant.

Dès lors l'histoire bascule dans la grande histoire, jusqu'à la cour de Charles VII et dans l'ombre d'une femme, Louise de Savoie qui veille déjà à la formidable destinée de son fils qu'un mystérieux ermite lui a promis royale : l'avènement de François 1er.

Alternant entre deux époques (les années 1900 et celles de Louise de Savoie) la Prophétie d'Amboise repousse les limites des habituels son & lumière entre séquences multimédia et scène épiques.

Le tout nouveau spectacle nous entraine dans une arène multi-sensorielle inédite grâce à plus de 250 figurants sur scène, 5 vidéoprojecteurs pour restituer une heure et quart d'images monumentales : tantôt éléments de décors, tantôt en interaction avec le jeu des figurants.

Stéphane Bern prête sa voix pour le prologue, campant le décor comme il le fait pour son émission de France Télévision, « Secret d'Histoire » Vous pouvez encore aller applaudir se formidable spectacle les 15 ,18 et 26 août à 22h00. Pour vous donner un aperçu, voici un reportage photo ci-dessous...

Roger PICHOT