Indre-et-Loire

Une vingtaine de Youtubeurs réunis à la Forteresse de Montbazon ce week-end

Pour la 3ème édition du festival Les Historiques.

Ce samedi et ce dimanche, 2 400 personnes sont attendues derrière les murs de la Forteresse de Montbazon pour rencontrer, en vrai, une vingtaine de Youtubeurs passionnés d’Histoire. L’événement s’appelle Les Historiques et il est très prisé : tous les billets se sont vendus en moins de 3 semaines. « Parmi les vidéastes, il y en a qui viennent de Paris, Toulouse, Caen, Strasbourg, Avignon ou même de Suisse » explique le Tourangeau Benjamin Brillaud, coorganisateur du festival (avec sa femme Calie + l’équipe du monument). Sur Internet, on le connait plutôt sous le pseudo de Nota Bene avec son émission de vulgarisation historique rassemble 520 000 abonnés sur la plateforme de partage de vidéos.

Depuis 2015, l’idée de Nota Bene a été de créer un festival riche en contenu et intimiste : les conférenciers ont beau avoir des dizaines ou des centaines de milliers d’internautes qui les suivent sur la toile, ils ne sont pas là pour signer des autographes. Leur mission : animer des conférences de 15 à 20 minutes autour de leur univers et de l’Histoire. Le Fossoyeur de Films (620 000 abonnés) s’intéressera au cinéma, Calidoscope (270 000 followers) à la place des femmes dans l’Histoire, Axolot (440 000 abonnés) évoquera les instants où le monde aurait pu basculer, Manon Bril (68 000 fans) évoquera les préjugés…

« Pour la plupart de sont des amis. On échange tout au long de l’année, parfois on collabore sur certaines vidéos » explique Benjamin Brillaud dont l’ambition est également de mixer les stars de YouTube avec les personnalités émergentes : « il n’y a pas de différence de traitement entre ceux qui ont une grosse communauté et ceux qui en ont une plus petite. Il y a des têtes d’affiche et d’autres personnes moins connues mais tous seront à la même enseigne : leurs conférences auront lieu au même endroit. Il n’y en aura jamais deux en même temps pour que le public n’ait pas à faire de choix. Ca va donc permettre de découvrir des vidéastes. » De plus, un collectif de nouveaux talents, Youdeo, aura son espace sous la halle.

C’est donc une foule avide de connaissances qui va s’emparer de la forteresse tourangelle pendant deux jours : « les spectateurs viennent de toute la France, de Suisse, de Belgique, d’Angleterre. Le samedi, ils restent toute la journée : de 9h à 2h du matin » se félicite Nota Bene qui liste aussi les animations prévues en parallèle des rendez-vous historiques : « il y aura des combats de chevaliers, des matchs de troll ball, du tir à l’arbalète… Des cinéastes seront là pour animer des ateliers sur la reconstitution de conflits armés ou pour apprendre à créer sa propre dictature. »

Un mélange de ludique et de sérieux, donc, entre les conférences TEDx et Les Salons de Choiseul (autre événement tourangeau centré sur l’Histoire auquel Nota Bene a participé l’an dernier) : « les équipes de la Forteresse sont remarquables. Elles ont cette envie de transmettre, de faire une mise en scène des métiers du Moyen-âge proche de ce que moi je recherche et ça c’est compliqué de le retrouver ailleurs. Montbazon est donc un exemple à suivre en terme de pédagogie et de fun. »

De quoi donner envie de voir plus grand ? « Forcément le succès donne envie de s’agrandir mais on préfère garder ce côté intimiste » répond sobrement Benjamin Brillaud qui pense déjà à l’édition 2018 avec Calie : « les deux-tiers des invités sont déjà calés. Plusieurs vidéastes reviennent d’une année sur l’autre, on est aussi en train de lancer des cailloux, de tâter le terrain pour d’autres noms car les vidéastes ont des agendas très remplis. Cette année il y en a par un exemple un qui vient du Japon, et ça c’est quelque chose qui se prépare plusieurs mois à l’avance. »

Les billets pour Les Historiques 2017 étaient proposés à 36€ pour les deux jours et une vingtaine d’euros la journée (avec possibilité de camper sur place). Comme on l’a dit, il n’y en a plus « mais les vidéos des conférences seront captées et diffusées tout au long de l’année sur ma chaîne Nota Bonus » précise Nota Bene. On y parle Opéra, harlie Chaplin et même St Martin de Tours.

Olivier COLLET

Photo : capture d'écran da la conférence de Calidoscope en 2016 à Montbazon