Indre-et-Loire

A Avoine Zone Groove, LP impressionne et Matmatah revit

Le reportage photo d'Info-Tours.fr.

Il y a des jours comme ça où l'on se dit que la force des voix peut aider à faire fuir les nuages. Petit à petit le ciel d'Avoine s'est dégagé, la Lune a remplacé le Soleil en milieu de soirée et la fête s'est déroulée sans encombre avec bien 5 000 personnes rassemblées devant la grande scène du festival.

Deux têtes d'affiche étaient programmées pour cette deuxième édition de la cuvée 2017 d'Avoine Zone Groove. On a commencé avec LP, ses lunettes de soleil, son tambourin, sa guitare et sa puissance. Après avoir écrit pour d'autres (Rihanna et Cher, par exemple) Laura Pergolizzi prend maintenant la lumière et elle rayonne de belle manière avec des chansons folk ou plus rock, parfois trop douces pour un samedi soir mais aussi capables de vous réveiller d'un coup d'un seul et de vous emporter avec elles. Spécialiste du sifflet, LP cultive son charisme, accroche les oreilles et affiche sa générosité sur scène pour un concert qui ne manquait vraiment pas de coffre.

A la nuit tombée, Matmatah a remis son costume de scène entraînant une éclosion de drapeaux bretons dans le public. Accessoir incontournable des festivals, l'étendard de l'ouest de la France était ici déployé des premiers aux derniers rangs pour accueillir un groupe qui a beaucoup manqué à de nombreux fans de rock français. Après une dizaine d'années d'absence, Matmatah est donc de retour. On les attendait pour leurs tubes, et sur ce point on n'a pas été déçu. Quel plaisir de réentendre Emma, Au Conditionnel et l'inépuisable Lambé An Dro. Des hymnes qui contrastent nettement avec de nouvelles chansons plus sages, moins iconiques et entraînantes malgré quelques beaux moments.

En images, ça donne ça...

Claire VINSON