Indre-et-Loire

Depuis janvier, toujours plus d'accidents en Indre-et-Loire

Mais moins de morts.

Le dernier bilan de la sécurité routière en Indre-et-Loire vient d'être publié. Il met en avant une baisse du nombre de tués sur les routes du département : 1 victime en mai contre 2 en mai 2016. Depuis janvier, 12 personnes sont mortes dans un accident de la route contre 18 sur la même période l'an passé. C'est un net progrès, une baisse de 33%.

Cependant, il faut bien noter que ce n'est qu'un bon chiffre parmi plusieurs mauvaises statistiques. Ainsi, en 5 mois, 319 accidents ont été comptabilisés sur les routes tourangelles, 48 sinistres supplémentaires en 5 mois, +17%. Pour le seul mois de mai, la hausse est de 9%.

Les chiffres sont aussi orientés à la hausse pour le nombre de blessés : 383 de janvier à mai contre 321 pour début 2016. La majorité des collisions et des blessés sont recensés en zone police (agglo de Tours), avec d'ailleurs une petite baisse. En revanche l'intégralité des accidants mortels a eu lieu en zone gendarmerie, donc surtout en zone rurale et la hausse du nombre de sinistres et de blessés est particulièrement conséquente.

La préfecture d'Indre-et-Loire a par ailleurs indiqué que 27 permis de conduire avaient été confisqués à des conducteurs tourangeaux entre le 15 et le 21 juin, dont 11 suite à des excès de vitesse, 10 à cause de l'alcool, 5 pour consommation de stupéfiants et une personne qui avait bu et qui était droguée. Au total, 322 infractions ont été relevées en une semaine dont 212 conducteurs qui allaient trop vite.