Indre-et-Loire

LEGISLATIVES EN TOURAINE : Les Verts ne soutiendront pas En Marche

Réaction de Philippe Geiger, responsable du parti EELV37.

Pour ce premier tour des législatives en Indre-et-Loire, Les Verts ne font pas que de la figuration avec leurs 5 candidats. Leur meilleur score se fait dans le Lochois avec 6,6%, grâce au soutien de socialistes déçus de Marisol Touraine. Ils sont autour de 5% à Tours. Qu’en pense Philippe Geiger, responsable du parti dans le département ?

« On est content des résultats sur la 3ème (Loches, St Avertin, Chambray...) mais plus mécontent sur la 1ère (Tours). Sur le département on a des résultats qui correspondent à ce qu’on a toujours fait. Le problème qu’on a sur Tours c’est qu’on a encore été victime d’un vote utle pour que Jean-Patrick Gille soit au second tour ce qui semble avoir marché. Mais on aurait dû faire 7 ou 8%. Sauf que vu la forte abstention, ça a tout changé. D’ailleurs quelle est la signification d’un vote avec plus d’un électeur sur deux qui ne s’est pas déplacé ? Ca montre que 4 mois de campagne épuisent, qu’il faut changer le mode de financement des partis car avec 1€42 par voix si on réalise 1% dans 50 circonscriptions, on se retrouve avec 15 candidats qui n’ont pas de sens. Ca montre qu’il faut changer le système. On ne donnera pas de consigne de vote sur la 3, ni la 2 (Amboise (duels En Marche-LR), sur la 4 (Chinon, Joué...) on ne sait pas encore, et rien la 5 (Bourgueil, Langeais, St Cyr...). Sur Tours on va rencontrer Jean-Patrick Gille pour qu’il s’engage à être dans l’opposition en étant par exemple contre la loi Travail. Qu’il s’engage aussi contre l’état d’urgence. Sur le reste, pas question d’appeler à voter pour En Marche. On ne peut rien leur amener et on n’est pas d’accord avec eux. Mais on le ferait s’ils étaient face au FN comme dans le Loir-et-Cher. »