Indre-et-Loire

Bilan du teknival de Pernay : 60 000 personnes, 1 décès, 211 rétentions de permis

La commune retrouve progressivement sa tranquillité.

Pernay se souviendra sans doute longtemps de ce week-end du 1er mai 2017. Après Salbris en 2016, c'est sur un terrain de 39ha de la commune que s'est installé le traditionnel teknival de printemps dès vendredi soir. La fête a duré 4 nuits, avec beaucoup de son, beaucoup de monde, pas mal de questions, aussi.

Organisée sans l'aval des autorités, cette manifestation n'a néanmoins pas été empêchée par les forces de l'ordre qui ont préféré l'encadrer face à l'affluence (de gros bouchons ont été enregistrés dès le premier soir, entraînant un plan de déviations et la fermeture de la départementale 48 passant à proximité du site).

Ce lundi après-midi, alors que les champs se vident et se nettoient progressivement, la préfecture d'Indre-et-Loire rapporte que 60 000 "teknivaliers" sont passés faire la fête dans ce petit coin de Touraine, il y en a eu jusqu'à 30 000 au plus fort de l'événement.

Concernant les secours, 150 hommes étaient mobilisés (pompiers du SDIS37, renforts et bénévoles d'associations de protection civile). Ils ont pris en charge 179 personnes au poste médical avancé, 33 ont été transportées vers le CHU de Tours dont 9 dans un état grave. 6 personnes ont été repêchées dans un étang par les plongeurs du SDIS. Un jeune homme est également décédé dans le courant du week-end, pour des raisons qui ne sont pas encore connues.

Egalement sur les rangs, les gendarmes ont eux mobilisé 250 hommes (là encore avec des renforts venus d'ailleurs). Des contrôles routiers systématiques ont été et sont toujours menés aux abords du site. En début d'après-midi ce mardi, on totalisait 198 rétentions de permis pour consommation de stupéfiants (10 à 20 à fois plus qu'une semaine "habituelle" de contrôles dans le département). Par ailleurs, 13 personnes trop acloolisées et 4 roulant sans permis ont été interceptées.

Concernant la remise en état du site, selon Bass Expression qui a couvert tout le teknival, des bennes ont été mises à la disposition par la commune de Pernay. Des indemnisations seraient prévues pour les propriétaires des terrains déplorant par exemple des barrières cassées mais aussi des pertes de récoltes agricoles. Les propriétaires ont dit vouloir porter plainte. La préfecture ne fait pas encore de bilan précis sur ce point.

Du côté des fêtards, les retours sont globalement positifs tant au niveau de l'organisation que sur la qualité du son. Reste à savoir maintenant où aura lieu la manifestation l'an prochain, et comment sera-t-elle encadrée...

Les infos trafic sont disponibles ici.