Indre-et-Loire

Forteresse de Chinon : balade au pied des remparts et machines de guerre

Le monument débute sa saison ce week-end avec plusieurs nouveautés.

Avec 130 000 visiteurs sur l’année, c’est le monument du Conseil Départemental d’Indre-et-Loire qui attire le plus de monde (la Cité Royale de Loches est deuxième avec 90 000 personnes en 12 mois) : en surplomb de la Vienne, la Forteresse Royale de Chinon s’apprête à faire découvrir ses nouveautés 2017 aux visiteurs à l’occasion du lancement de la saison touristique avec le début des vacances de Pâques dans notre région ce week-end.

« Tous les ans nous voulons mettre en place une politique culturelle différente qui privilégie la revisite des monuments » explique Sophie Coulon qui dirige l’Agence Départementale du Tourisme en Touraine. L’idée est donc d’inciter le public à venir et à revenir en famille pour vivre de nouvelles expériences (on se souvient par exemple que l’an dernier, Chinon avait proposé un jeu d’évasion (Escape Game) dans une petite salle au beau milieu d’une tour).

Et donc qu’est-ce qui se prépare ? Déjà un cadeau gratuit pour tous : le Conseil Départemental achète les quelques terrains dont il n’était pas propriétaire au bas des remparts afin de terminer l’aménagement d’un sentier autour de la Forteresse (des moutons sont par ailleurs « missionnés » pour l’entretenir). Ce dernier sera accessible aux promeneurs au mois de mai et on pourra y découvrir des panneaux d’information historique tout en marchant. Un premier pas en attendant la réalisation d’un grand projet dans un an : l’illumination des vieilles pierres au nord et au sud.

Ajoutons à cela la grande animation de l’année qui va s’étendre jusqu’en novembre. Baptisée A l’assaut, elle s’attarde sur les techniques d’attaque et de défense du Moyen-Âge à travers des machines de guerre grandeur nature exposées dans le parc (bricoles, trébuchets, couillards et arbalète géante). Des canons de 600kg ont même été restaurés pour l’occasion, et les visiteurs pourront assister à des démonstrations d’utilisation dès ce samedi (entrée à 6€50 pendant deux jours au lieu de 8€). A noter que la forteresse chinonaise souhaite acquérir définitivement une reconstitution de trébuchet pour enrichir sa collection. Pour cela, un financement participatif a été lancé sur le site dartagnans.fr.

O.C.