Indre-et-Loire

Vague de froid : l'Indre-et-Loire s'organise

Le Conseil Départemental a notamment 17 saleuses prêtes à partir.

Il va faire froid voire très froid cette semaine en Indre-et-Loire, les températures ressenties risquant d'atteindre voire de dépasser les -10° y compris en ville. En conséquence, et même si le temps s'annonce globalement sec et ensoleillé, les équipes d'astreinte sont prêtes à saler les routes au besoin, pour éviter les glissades. Ainsi, le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire a fait un point sur son dispositif ce lundi : 4 000 tonnes de sel sont disponibles, 17 saleuses sont prêtes à partir pour les répartir sur le réseau routier où 1 500km de routes prioritaires sont sous surveillance. 17 circuits ont été mis au point, et une petite cinquantaine d'agents se relaient pour les astreintes.

A noter qu'il est possible de consulter une carte du trafic mise à jour deux fois dans la journée (7h et 14h30) sur le site www.departement-touraine.fr. Par ailleurs, ce plan hivernal est en vigueur jusqu'au 6 mars. 5 véhicules de patrouille sont également disponibles pour faire le point sur les axes à traiter. 19 dépôts de sel et saumure sont établis dans le département. En moyenne, le coût de ce service hivernal est de 800 000€ pour le réseau routier géré par le Conseil Départemental d'Indre-et-Loire selon les chiffres communiqués par l'institution. Mais en 2011-2012, l'hiver le plus froid de ces dernières années, il avait atteint 1 million d'euros.

A retenir aussi qu'en parallèle, les communes se chargent de leurs propres routes, et que Vinci Autoroutes dispose aussi de son propre dispositif pour l'A10, l'A28 et l'A85. Même la SNCF est amenée à prendre certaines mesures, notamment pour préserver son matériel. Pour vous tenir au courant en direct, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux avec les comptes Twitter de l'A10 ou de TER Centre-Val de Loire par exemple.

Enfin, en cette période de grand froid, un appel à l'économie d'énergie est lancé, notamment aux heures de pointe du matin (8h-13h) et le soir (18h-20h). Essayez par exemple de limiter les utilisations d'appareils électriques. De plus, la préfecture a mis en place plus d'hébergements d'urgence, les détails à consulter ici.

 

Photos : Conseil Départemental.