Fondettes

Fondettes : la halle et "le coeur historique" inaugurés

Un projet d'ampleur d'un coût de 2 755 000€.

 

C'est à une inauguration festive que les Fondettois étaient invités dimanche dernier. Après plus d'un an de travaux, le maire de la commune, Cédric de Oliveira pouvait en effet inaugurer fièrement le gros projet urbanistique de son mandat : la Halle de la Morandière et plus largement de l'opération "coeur historique" englobant un espace total de 15 000 m² en majorité dédié aux piétons et mobilités douces.

Un projet qui avait levé des oppositions depuis 2016, étant estimé comme "surdimensionné" pour des associations de Fondettois (dont Agir à Fondettes, l'association d'élus et de militants d'opposition de gauche), mais aussi des craintes de certains riverains sur d'éventuelles nuisances... Un projet que le maire a néanmoins toujours assumé, souhaitant donner à Fondette "un véritable coeur de ville" a-t-il déclaré à plusieurs reprises.

Une halle multimodale de 1000 m² et un jardin botanique de 2600 m²

Dans le détail l'opération se divise en plusieurs ensembles. D'abord la grande halle de 1000m² qui accueillera les marchés les mercredis et dimanches avec une capacité de 30 commerçants. Une halle qui est aussi moludable et pensée pour recevoir des événements festifs et culturels (une dizaine sont prévus d'ici fin 2018, dont la fête de la musique, des séances de cinéma, le marché de Noël, des vide-greniers, le forum des associations...), avec sa jauge de 600 places.

Un bâtiment entouré d'un côté d'un vaste parvis ouvrant sur l'Espace de l'Aubrière et doté de jets d'eau (nous avons d'ailleurs été surpris de voir l'eau provenant des jets s'écouler tout le long du parvis, plutôt que de rester concentrée sur le carré délimité à cet effet).

De l'autre côté de la halle, un parking de 140 places puis un jardin botanique de 2600 m² où l'on retrouve des grands arbres (Cèdre du Liban, Séquoïa...), 1200 arbustes, des plantes vivaces, un jardin des senteurs, une roseraie, mais aussi une aire de jeux pour enfants (un projet du Conseil municipal des enfants) et un espace avec des animaux (chèvres naines, padoues, poules soie, perruches...).

Un projet qui a coûté au total 2 755 000€ dont 800 000 à la charge de la commune, le reste venant de financements d'autres collectivités notamment, comme la région Centre-Val de Loire.