Economie / Emploi

[La question conso] Méfiance avec les abonnements cachés...

Les conseils de Que Choisir 37 pour les éviter.

Chaque semaine, Info-Tours.fr répond à vos questions sur la consommation et la vie économique. Pour nous écrire, envoyez un mail à contact@info-tours.fr avec "Que Choisir" en objet et nous transmettrons à l'association de consommateurs tourangelle.

 

Une consommatrice nous demande :« Comment éviter les pièges des abonnements forcés via Internet ? Et que faire en cas de litige ? »

Réponse de l’UFC-Que Choisir 37 :

Sur Internet, il est tout à fait légal de proposer des promotions, des offres à prix réduits, etc. Le problème est qu’au moment d’un achat en ligne il peut se cacher un abonnement voire parfois une arnaque.

Comme exemples, un smartphone à 1 euro, des produits de beauté à prix imbattable, un échantillon dit gratuit… Beaucoup de consommateurs ont été abusés par ces promesses car des sites abonnent les internautes à des services coûteux et le plus souvent inutiles.

Autre moyen utilisé en e-commerce, des sites proposent d’adhérer à un club ou de devenir « membre VIP», l’internaute se voyant ensuite prélevé de mensualités son compte bancaire. En effet, les sites récupèrent les coordonnées de la carte bancaire du visiteur en faisant payer des frais de port ou encore une des adhésions évoquées ci-dessus.

Ces sites souvent hébergés à l’étranger ne respectent pas les textes assurant l’information et la protection du consommateur. Attention donc aux réductions trop alléchantes, aux offres présentées gratuites. Car, une fois découvert que l’on s’est abonné, c’est en général pour un an. Quant au désabonnement, il est souvent difficile ou impossible de le faire en ligne ou par téléphone via un numéro le plus souvent surtaxé.

Précautions indispensables avant toute commande en ligne :

- Vérifier la présence de mentions légales de l’entreprise (notamment l’adresse du siège social) et d’un numéro de téléphone fixe. Si le siège social n’est pas en France, surtout hors UE, inutile d’aller plus loin, les recours sont quasi impossibles en cas de litige.
- Se méfier des publicités qui proposent de vous envoyer un cadeau gratuitement ou un échantillon avec pour seule demande le paiement des frais de livraison.
- Lire les conditions générales de vente.
- Autant que possible, s’assurer du sérieux et de la renommée du site.

NB : la loi impose que toutes les informations principales doivent être accessibles pour le consommateur, et cela, sur un support écrit ou tout autre type de support à condition qu’il soit durable et disponible à tout moment.

Que faire en cas d'abonnement souscrit par inattention ? La réponse sur le site de Que Choisir 37.