Economie / Emploi

[La question conso] Smartphone d'occas' ou reconditionné ?

La réponse de l'UFC Que Choisir.

Nous avons appris il y a quelques jours l'ouverture d'un deuxième point de vente de l'enseigne Ynotek dans l'agglo de Tours : après Tours, elle s'implante à St-Pierre-des-Corps pour proposer réparation et vente de téléphones d'occasion et reconditionnés. Mais au fait, mieux vaut un téléphone d'occas' ou totalement reconditionné ? On a posé la question à l'UFC Que Choisir dans le cadre de notre chronique hebdomadaire.

Vous aussi vous avez une question ? Ecrivez-nous : contact@info-tours.fr

 

Passons aux explications de Que Choisir 37...

Il n’existe pas de législation définissant précisément les notions d’occasion et de reconditionné. Mais à mesure qu’il s’est développé, le marché a mis ces deux termes en opposition pour distinguer les smartphones passés entre les mains de professionnels pour être remis en état puis en vente de ceux qui ont, simplement, déjà servi. Les professionnels du reconditionnement tiennent à cette distinction qui fait toute la différence .

Nous n’évoquerons pas ici les achats de téléphones d’occasion, par exemple sur les sites de petites annonces où les offres sont parfois douteuses, mais seulement les achats de modèles reconditionnés par des professionnels pour lesquels les acheteurs bénéficient d’une garantie. Un bémol : certains reconditionneurs ont du mal à suivre le rythme du marché, des consommateurs ont fait part récemment à Que Choisir de retards de livraisons avec Beephone.  
Les téléphones reconditionnés :

Ce sont des appareils garantis 100 % fonctionnels et vendus entre 30 et 50 % moins cher que les neufs, ils représentaient 10 % des ventes en 2017, chiffre en progression. Cette progression est due aux prix des smartphones neufs qui a franchi des seuils difficiles à accepter avec des prix dépassant parfois les 1 000 € !

Leur prix en reconditionné est fonction de l’âge et de l’état du téléphone (rayures, état de la batterie, etc.). Ces appareils ont été remis en vente après avoir été nettoyés, réparés et remis en boîte par un professionnel. Néanmoins, ils peuvent aussi présenter des défauts esthétiques (rayures, traces d’impact) et leur batterie n’est pas toujours neuve. A noter : ces téléphones réduisent notre impact écologique, puisqu’un smartphone reconditionné ne demande que 4 à 10 kg de matières premières primaires, contre 44 kg pour un smartphone neuf.

États d’un téléphone reconditionné, son grade, chez un vendeur :

. Comme neuf ou Premium, grade A+, ou encore « Shiny » : appareil en excellent état.
. Très bon état ou grade A, « Or » : micro-rayures sur l’écran, la coque ou la tranche
. Bon état ou grade B, « Bronze » : légères traces d’utilisation, quelques rayures
. État correct ou grade C, « Stallone » : rayures visibles sur l’écran, nettes traces d’usure.

La qualité des accessoires livrés avec les smartphones reconditionnés laisse souvent à désirer. Ils ne sont presque jamais d’origine constructeur. Dans le meilleur des cas, le reconditionneur livre des accessoires compatibles, c’est-à-dire respectueux des spécifications techniques de la marque. Malheureusement, on peut y trouver des chargeurs bon marché voire parfois dangereux.

Les vendeurs professionnels communiquent le plus souvent sur une garantie de 6 ou 12 mois, mais la loi les oblige à garantir les smartphones 24 mois (garantie légale de conformité), même s’ils ne sont pas neufs.

 

Pour savoir où trouver un téléphone d'occasion ou reconditionné, direction le site de Que Choisir 37.